Aliments qui combattent l’inflammation – Harvard Health | FitConvo

0 0


Les médecins apprennent que l’un des meilleurs moyens de réduire l’inflammation ne réside pas dans l’armoire à pharmacie, mais dans le réfrigérateur. En suivant un régime anti-inflammatoire, vous pouvez lutter contre l’inflammation pour de bon.

w0714a16207251033667

Que fait un régime anti-inflammatoire? Votre système immunitaire s’active lorsque votre corps reconnaît tout ce qui est étranger, comme un microbe envahissant, un pollen végétal ou un produit chimique. Cela déclenche souvent un processus appelé inflammation. Des épisodes d’inflammation intermittents dirigés contre des envahisseurs vraiment menaçants protègent votre santé.

Cependant, parfois, l’inflammation persiste, jour après jour, même si vous n’êtes pas menacé par un envahisseur étranger. C’est alors que l’inflammation peut devenir votre ennemi. De nombreuses maladies majeures qui nous affligent – y compris le cancer, les maladies cardiaques, le diabète, l’arthrite, la dépression et la maladie d’Alzheimer – ont été associées à une inflammation chronique.

L’un des outils les plus puissants pour lutter contre l’inflammation ne vient pas de la pharmacie, mais de l’épicerie. «De nombreuses études expérimentales ont montré que les composants des aliments ou des boissons peuvent avoir des effets anti-inflammatoires», déclare le Dr Frank Hu, professeur de nutrition et d’épidémiologie au département de nutrition de la Harvard School of Public Health.

Choisissez les bons aliments anti-inflammatoires et vous pourrez peut-être réduire votre risque de maladie. Choisissez systématiquement les mauvais et vous pourriez accélérer le processus de la maladie inflammatoire.

Les aliments qui provoquent une inflammation

Essayez d’éviter ou de limiter ces aliments autant que possible:

  • glucides raffinés, comme le pain blanc et les pâtisseries

  • frites et autres aliments frits

  • un soda et autres boissons sucrées

  • viande rouge (hamburgers, steaks) et viande transformée (hot dogs, saucisses)

  • margarine, shortening et saindoux

Les risques pour la santé des aliments inflammatoires

Sans surprise, les mêmes aliments dans un régime anti-inflammatoire sont généralement considérés comme mauvais pour notre santé, y compris les sodas et les glucides raffinés, ainsi que la viande rouge et les viandes transformées.

«Certains des aliments qui ont été associés à un risque accru de maladies chroniques telles que le diabète de type 2 et les maladies cardiaques sont également associés à une inflammation excessive», explique le Dr Hu. « Ce n’est pas surprenant, car l’inflammation est un mécanisme sous-jacent important pour le développement de ces maladies. »

Les aliments malsains contribuent également à la prise de poids, qui est elle-même un facteur de risque d’inflammation. Pourtant, dans plusieurs études, même après que les chercheurs ont pris en compte l’obésité, le lien entre les aliments et l’inflammation est resté, ce qui suggère que le gain de poids n’est pas le seul facteur. «Certains des composants ou ingrédients alimentaires peuvent avoir des effets indépendants sur l’inflammation au-delà de l’augmentation de l’apport calorique», explique le Dr Hu.

Aliments anti-inflammatoires

Un régime anti-inflammatoire devrait inclure ces aliments:

  • tomates

  • huile d’olive

  • légumes à feuilles vertes, comme les épinards, le chou frisé et le chou vert

  • des noisettes comme les amandes et les noix

  • poisson gras comme le saumon, le maquereau, le thon et les sardines

  • fruits tels que fraises, myrtilles, cerises et oranges

Avantages des aliments anti-inflammatoires

D’un autre côté, il y a les boissons et les aliments qui réduisent l’inflammation et, avec elle, les maladies chroniques, explique le Dr Hu. Il note en particulier les fruits et légumes tels que les myrtilles, les pommes et les légumes-feuilles qui sont riches en antioxydants naturels et en polyphénols, composés protecteurs présents dans les plantes.

Des études ont également associé les noix à des marqueurs d’inflammation réduits et à un risque plus faible de maladies cardiovasculaires et de diabète. Le café, qui contient des polyphénols et d’autres composés anti-inflammatoires, peut également protéger contre l’inflammation.

Régime anti-inflammatoire

Pour réduire les niveaux d’inflammation, visez une alimentation saine en général. Si vous recherchez un régime alimentaire qui suit de près les principes de l’alimentation anti-inflammatoire, envisagez le régime méditerranéen, qui est riche en fruits, légumes, noix, grains entiers, poisson et huiles saines.

En plus de réduire l’inflammation, une alimentation plus naturelle et moins transformée peut avoir des effets notables sur votre santé physique et émotionnelle. «Une alimentation saine est bénéfique non seulement pour réduire le risque de maladies chroniques, mais aussi pour améliorer l’humeur et la qualité de vie en général», déclare le Dr Hu.

w0714a1620725103719

En tant que service à nos lecteurs, Harvard Health Publishing donne accès à notre bibliothèque de contenu archivé.
Veuillez noter la date de la dernière révision ou mise à jour de tous les articles. Aucun contenu sur ce site, quelle que soit la date,
ne doit jamais être utilisé comme un substitut à un avis médical direct de votre médecin ou d’un autre clinicien qualifié.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *