avant la cérémonie d’ouverture officielle, la peur du Covid plane sur la Chine

0 0



Axel May, Ugo Pascolo

À deux jours de l’ouverture officielle des JO, l’hypothèse d’un test positif au Covid est devenue la hantise de tous les athlètes venus des quatre coins du monde pour concourir. Une ambiance particulière, plombée par les polémiques, qui finit même par mettre le régime dans l’embarras.

C’est l’épée de Damoclès version 2022, l’écouvillon fatal qui envoie directement quiconque en confinement forcé : le test positif. Et alors que les premières épreuves des JO de Pékin 2022 ont eu lieu cette après-midi, la bulle sanitaire olympique, et les athlètes, vivent sous la peur de voir des mois de préparation voler en éclat. « Interdiction d’être positif au Covid », résume le biathlète Quentin Fillon Maillet au micro d’Europe 1. Pour celui qui pourrait être la première médaille française de ces JO, l’auto-isolement était donc de rigueur pour ne prendre aucun risque.

Un revers pour certains sportifs et pour le régime

« Il va falloir faire très gaffe à la maison. À part ma copine, je ne vais croiser individu d’autre, mais il y a toujours un risque puisqu’elle continue à travailler. Ce serait vraiment dommage de ne pas partir aux Jeux à cause de ça. » Une situation évidemment dramatique pour tout sportif qui s’est préparé pendant quatre ans pour un tel événement. Et certains en font déjà les frais, à l’instar de la numéro 1 mondiale de saut à ski Marita Kramer qui a vu son rêve de médaille d’or se briser à cause d’un test positif.

Un revers qui pend au nez de tous les athlètes, mais pas seulement. « La Chine aurait voulu montrer qu’après Tokyo, les JO d’hiver à Pékin marquaient le retour à la vie normale et le triomphe de la stratégie zéro Covid de la Chine », analyse Valérie Niquet, autrice de La Chine en 100 questions (ed. Tallandier). Or, force est de constater que ce n’est pas le cas. D’autant que malgré une Chine « totalement bouclée avec un accès internet très difficile, les Chinois voient bien qu’il n’y a pas un enthousiasme délirant pour les Jeux de Pékin ». 

Un manque d’enthousiasme qui atteint certains habitants

Une tendance qui atteint même certains habitants via les différentes polémiques suscitées par les Jeux ou même le régime. Hormis le dossier des droits de l’Homme, la polémique autour de la neige artificielle ne laisse pas indifférent
. « Le nord de la Chine est une zone extrêmement sèche, très froide, où il ne neige pas. Et la vue de ces montagnes pelées, noires, avec quelques bandes de neige artificielle n’a rien pour enthousiasmer. 

Une situation qui met le régime dans l’embarras, selon Valérie Niquet, même si ce dernier ne le reconnaîtra pas publiquement. 



Source

Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *