Avec le forfait de Paul Pogba, Didier Deschamps perd bien plus qu’un joueur pour la Coupe du monde

0 0


Avant d’arrêter une liste, Didier Deschamps fonctionne encore à l’ancienne. Le sélectionneur de l’équipe de France note à la main les noms des joueurs retenus. Il lui arrive aussi de les barrer. C’est le cas de Paul Pogba, blessé et forfait pour la Coupe du monde au Qatar (du 20 novembre au 18 décembre), et cela non sans peine quand on connaît la relation entre les deux hommes.

Dans un communiqué transmis à plusieurs médias, dont Le Monde, l’avocate et agente du joueur, Rafaela Pimenta, a officialisé la mauvaise nouvelle. « Après des examens médicaux hier [dimanche] et aujourd’hui [lundi], il est extrêmement douloureux d’informer que Paul Pogba aura encore besoin de rééducation après son opération [d’un genou, au début de septembre]. Pour cette raison, Paul ne pourra pas rejoindre (…) l’équipe de France au Qatar », écrit-elle.

Lire aussi : Coupe du monde de football au Qatar : Paul Pogba, blessé, déclare forfait

A 29 ans, le milieu de terrain a perdu un contre-la-montre médical que peu le voyaient gagner. Les dernières images de Pogba sur un terrain de football remontent au mois d’avril. A l’époque, il porte encore le maillot rouge de Manchester United. Quand il retrouve cet été la Juventus Turin, six ans après son départ d’Italie, le Français souffre toujours de son ménisque mais refuse l’opération recommandée, afin d’augmenter, selon lui, ses chances d’être opérationnel en novembre pour le Mondial. Au début de septembre, il se range à l’avis des médecins.

Au même moment, le joueur se trouve victime d’une rocambolesque affaire extrasportive. Depuis, son frère aîné Mathias – ainsi que quatre autres hommes – est mis en examen pour « extorsion en bande organisée » et « participation à une association de malfaiteurs en vue de préparation d’un crime ». Le tableau est noir.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés L’affaire Paul Pogba, un scénario digne d’un film de gangsters

En moins de deux semaines, Didier Deschamps a perdu N’Golo Kanté et Pogba, soit son milieu de terrain au cœur du jeu lors du titre de 2018, une association entre deux hommes complémentaires

Lors des derniers jours, le champion du monde 2018 avait cependant repris l’entraînement collectif avec la Juventus Turin, entretenant l’espoir. C’était avant un nouveau pépin physique, survenu dimanche : une lésion à une cuisse consécutive à une surcharge musculaire (selon la Juventus) liée à l’augmentation de la charge de travail effectuée afin de rattraper le temps perdu. Des examens réalisés à Turin puis à Pittsburgh (Etats-Unis) ont confirmé la nature de la blessure, et Pogba s’est fait une raison : cette Coupe du monde se fera sans lui.

En moins de deux semaines, Didier Deschamps a perdu Pogba et N’Golo Kanté, forfait depuis le 18 octobre, victime d’une blessure aux ischio-jambiers, soit son milieu de terrain, au cœur du jeu lors du titre de 2018 en Russie, une association entre deux hommes aussi différents que complémentaires. Il y a « le gentil » Kanté, l’introverti devenu chouchou des Français à force de ballons récupérés et de sourires désarmants. Et l’extraverti Pogba, solaire et capable de faire passer ses cheveux par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, ce qui lui a valu des procès en superficialité. Mais pas en équipe de France, pas avec Didier Deschamps.

Il vous reste 45.98% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.



Source

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *