Compression Fracture Physiothérapie & Exercices lombaires | FitConvo

0 0


Qu’est-ce que ça fait de vivre avec une fracture de compression? Existe-t-il des moyens efficaces de traiter une fracture par compression avec la physiothérapie ? Est-ce que je recommande des exercices spécifiques pour mes clients souffrant de fractures par compression ? Y a-t-il une meilleure façon de dormir avec une fracture de compression? Je réponds à chacune de ces questions dans cet article de blog.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 24 juillet 2021

Dans la vidéo ci-dessous, vous rencontrerez Brenda – l’une de mes clientes souffrant de fractures par compression – et entendrez son histoire sur la façon dont ses fractures par compression se sont produites, comment elles ont affecté sa qualité de vie et ce qu’elle a fait pour reprendre une vie active.

La première vidéo (ci-dessous) dure 25 minutes. Il y a deux autres vidéos plus loin dans le blog. L’un dure 5 minutes et l’autre 10 minutes. Si vous êtes à risque de fracture de compression, si vous en avez déjà une ou connaissez quelqu’un qui souffre d’une fracture de compression, vous devriez lire cet article de blog et visionner les vidéos – le temps que vous investirez en vaudra la peine. Je promets.


Table des matières

introduction

Ma patiente, Brenda, est ici pour partager avec vous comment sa vie a été affectée par les fractures par compression.

De toutes les personnes avec qui j’ai travaillé et qui souffrent de fractures par compression, Brenda est la cliente la plus positive et la plus persistante. Elle fait tous les exercices de fracture de compression que je lui demande de faire. Chaque fois que nous nous rencontrons, elle arrive avec sa liste de contrôle remplie et me pose des questions spécifiques aux fractures par compression.

Lorsque Brenda s’est préparée pour la conférence d’aujourd’hui, elle a réalisé à quel point elle était frustrée par sa situation. Elle ressentait du désespoir et de la colère à cause de ses fractures de compression. Je lui ai demandé de ne pas insister sur sa frustration, mais plutôt de partager les tactiques qui l’ont aidée à gérer ses fractures par compression. L’histoire de Brenda est destinée à aider toutes ces personnes, hommes et femmes, souffrant de fractures par compression et qui souffrent en silence.

Fracture par compression thoracique de Brenda

Brenda est une enseignante à la retraite. Elle a toujours aimé le jardinage, les cours d’exercice toutes les deux semaines et les promenades quotidiennes.

Dans la trentaine, Brenda s’est rendu compte qu’elle devait prendre soin de ses os. Sa mère s’était fracturée les deux hanches ainsi que son bassin. La génétique de Brenda et ses antécédents familiaux d’ostéoporose étaient des signaux d’alarme indiquant qu’elle pourrait avoir des problèmes avec ses os dans le futur.

Une routine DEXA (Absorptiométrie à rayons X à double énergie) tester et Score FRAX, en 2011, a montré que Brenda avait subi une perte osseuse. On lui a diagnostiqué une ostéopénie. Elle est devenue plus prudente, a surveillé le calcium dans son alimentation, son taux de vitamine D et a continué ses cours d’exercice.

Son médecin généraliste a recommandé bisphosphonates, mais elle ne pouvait pas les tolérer. Il l’a changée pour Prolia. Elle a été sous Prolia pendant quatre ans. Un DEXA répété a montré qu’elle s’était améliorée, alors elle a arrêté son Injections de Prolia au printemps 2015.  Elle était excitée parce qu’elle sentait qu’elle avait franchi le cap. Brenda a conclu que ses os étaient sains grâce à ses exercices, son régime alimentaire et Injections de Prolia. Il s’est avéré que Brenda est arrivée à cette conclusion prématurément.

Fracture par compression T9

Une fois qu’elle a obtenu un bon bilan de santé, Brenda a planifié des vacances de rêve pour elle et son mari – un voyage de cinq semaines en Afrique.

Malheureusement, ces vacances de rêve sont devenues un cauchemar. Le premier jour du voyage, elle a ressenti de graves maux de dos (pour en savoir plus sur la relation entre les fractures par compression et les maux de dos, veuillez lire la section plus loin dans cet article de blog) lorsqu’elle a déplacé des sacs lourds. Elle était capable de gérer la douleur parce qu’elle avait avec elle des analgésiques en vente libre. Cependant, à la fin du voyage, elle souffrait énormément. Trop sévère pour que ses analgésiques puissent être supprimés. Plus elle frappait de nids-de-poule alors qu’ils traversaient l’Afrique, plus sa douleur s’aggravait.

Dès son retour au Canada, elle est allée voir son médecin. Il lui a diagnostiqué un dos tendu. Malheureusement, une série de radiographies a montré que Brenda avait une fracture de compression T9 à 70 %. Il s’agissait d’une fracture par compression thoracique et quatre autres vertèbres présentaient un certain niveau de compression.

Traitement de physiothérapie pour fracture de compression thoracique

J’ai demandé à Brenda de discuter du traitement qu’elle a reçu après le diagnostic de ses fractures par compression.

Après le diagnostic de fractures par compression, Brenda a reçu des analgésiques puissants qui ont aidé à gérer la douleur et lui ont permis de dormir. Le physiothérapeute (celui qu’elle a vu avant de venir me voir) a aidé à soulager la douleur. Le physiothérapeute a utilisé des coussins chauffants, des impulsions électriques qui stimulent les muscles, de l’acupuncture et une quantité minimale d’ultrasons. Cela a d’abord aidé avec la douleur générale.

Les fractures de compression peuvent s’aggraver

J’ai demandé à Brenda si le médecin qui lui avait posé le diagnostic ou le physiothérapeute initial qui l’avait traitée lui avait dit que les fractures par compression pouvaient s’aggraver selon la façon dont elle bougeait.

Brenda a déclaré qu’elle n’avait pas été informée à ce sujet. En fait, elle ne savait même pas qu’une de ses fractures par compression, une fracture par compression T9, était comprimée à 70 % et ne pouvait être réparée.

Je trouve que beaucoup de gens ne comprennent pas l’importance d’une bonne posture, d’un bon mouvement et des répercussions potentielles sur la santé de leur colonne vertébrale. J’encourage les lecteurs à lire mon article de blog sur Ostéoporose Posture Expliquée où je discute, en détail, des concepts clés liés à l’alignement postural et comment de bonnes pratiques de posture peuvent repousser les fractures par compression.

Comment bouger quand vous avez une fracture de compression

Les fractures par compression ne sont pas statiques. Comment vous vous déplacez tout au long de la journée, les exercices que vous faites, comment vous soulevez, comment vous vous penchez, comment vous entrez et sortez du lit – toutes ces choses peuvent soit empêcher la vertèbre de se comprimer davantage, soit provoquer un effondrement supplémentaire. Ceci n’est pas destiné à vous effrayer. Il vise plutôt à vous informer qu’il est sous votre contrôle de vous aider à réduire le risque supplémentaire de fracture par compression.

Cyphoplastie vertébrale et fracture par compression

Une technique chirurgicale appelée cyphoplastie vertébrale serait le seul moyen de réparer sa fracture de compression T9. Cette intervention devrait avoir lieu dans les six à huit premières semaines après une fracture par compression T9. Lors d’une opération de cyphoplastie vertébrale, le chirurgien regonfle la vertèbre par cyphoplastie puis injecte une forme de ciment dans le corps vertébral.

Bien qu’une cyphoplastie vertébrale puisse vous soulager de la douleur, elle n’arrête pas réellement la progression de nouvelles fractures par compression. L’importance d’une bonne mécanique corporelle et de la diligence pendant vos exercices est vraiment importante, malgré ce type d’intervention.

De plus, la cyphoplastie vertébrale pourrait être préjudiciable car elle pourrait créer une section solide avec des os plus faibles autour.


Recommandations d’exercices pour l’ostéoporose

L’exercice est un ingrédient essentiel à la santé des os. Si vous souffrez d’ostéoporose, l’exercice thérapeutique doit faire partie de votre programme de traitement de l’ostéoporose.

Mais quels exercices faut-il faire et lesquels faut-il éviter ? Quels exercices renforcent les os et lesquels réduisent les risques de fracture ? Le yoga est-il bon pour vos os ? À qui faire confiance lorsqu’il s’agit d’exercices pour l’ostéoporose ?

Une excellente ressource sur l’exercice et l’ostéoporose est mon cours par courriel gratuit de sept jours appelé Recommandations d’exercices pour l’ostéoporose. Après avoir fourni votre adresse e-mail, vous recevrez sept vidéos éducatives en ligne consécutives sur la santé des os – une leçon par jour. Vous pouvez regarder les vidéos à tout moment et aussi souvent que vous le souhaitez.

Je couvre des sujets importants liés à l’exercice contre l’ostéoporose, notamment :

  • L’ostéoporose inversée peut-elle faire de l’exercice ?
  • Arrêtez le perron – comment éviter la cyphose et les épaules arrondies.
  • Éléments clés d’un programme d’exercices contre l’ostéoporose.
  • Principes clés de la construction osseuse.
  • Exercices à éviter si vous souffrez d’ostéoporose.
  • Yoga et ostéoporose – devriez-vous pratiquer le yoga si vous souffrez d’ostéoporose ?
  • Force centrale et ostéoporose – Pourquoi la force centrale est-elle importante si vous souffrez d’ostéoporose ?

Entrez votre adresse e-mail et je vais vous lancer sur ce cours gratuit. Je ne spamme pas et ne partage pas votre adresse e-mail (ou toute information) avec des tiers. Vous pouvez vous désinscrire de ma liste de diffusion à tout moment.


Fracture de compression et qualité de vie

Lorsque j’ai demandé à Brenda si ses fractures par compression avaient changé son mode de vie, elle a indiqué que sa vie était passée de « blanche à noire » – un changement de 100 % dans sa vie. Ici, elle détaille chacune des parties de sa vie qui ont été affectées par sa fracture de compression et comment elle a dû s’adapter à la douleur de la fracture de compression.

Activités communautaires et familiales

Avant la fracture par compression, Brenda était le « lapin Energizer ». Elle s’est impliquée dans l’association communautaire, groupe de femmes universitaires; a fait des choses à la maison comme la finition des meubles de sa fille ; et était engagé dans de nombreuses activités.

Mais tout cela a changé à 100% à cause de la douleur.

Jardinage

Brenda a dû embaucher des jeunes femmes pour l’aider dans le jardin parce que le jardinage implique le transport, levage, le soulèvement et pelleter. Ces activités peuvent être nocives pour votre dos si elles ne sont pas faites correctement. Tout ce qu’elle peut faire maintenant, ce sont des plantes mortes. Le jardinage était un anti-stress avant, maintenant c’est une source de stress.

Nettoyage

Brenda se considère comme l’une de ces « gens étranges » qui aiment nettoyer. Encore une fois, c’est en quelque sorte une bonne chose, mais elle a dû embaucher une femme de ménage pour l’aider avec les choses lourdes, l’aspirateur, le lavage des sols, les toilettes – toutes ces choses qui mettent son dos à rude épreuve.

Blanchisserie

Brenda sait faire un peu de lessive, mais le repassage est très difficile, elle a donc adopté le « look lin froissé ».

Conduite

Lorsqu’elle a eu sa première fracture de compression T9, Brenda ne pouvait pas conduire. Elle pouvait à peine monter dans la voiture quand elle devait se rendre à divers rendez-vous. Ce n’est que récemment qu’elle se sent suffisamment à l’aise pour conduire, mais elle est maintenant beaucoup plus basse dans le siège de la voiture — trois pouces plus bas. Il a fallu neuf mois à partir du moment où la douleur initiale a été intense pour arriver au point où elle peut à nouveau conduire.

La préparation des aliments

Le mari de Brenda a lui-même des problèmes de santé et il est très limité dans ce qu’il peut faire. Au début, peu de temps après la fracture par compression, la préparation des aliments se limitait aux aliments semi-préparés ou préparés.

Brenda est limitée dans ce qu’elle peut faire dans la cuisine. Par exemple, pour éplucher une pomme de terre ou une carotte, elle devait mettre mes deux avant-bras sur le comptoir. Elle ne pouvait pas soulever un plat dans ou hors du four.

Faire l’épicerie

Brenda est incapable de faire les courses et a laissé cette tâche à son mari.

Mobilité générale autour de la maison

Brenda a dû utiliser une marchette pour la première fois de sa vie après la fracture par compression. Elle l’utilisait pour sortir du lit et aller aux toilettes le matin. Elle n’a pas eu à utiliser de marchette depuis environ trois semaines.

Vêtements

Brenda a dû « embrasser le regard froissé » parce que tout lui fait mal autour de la taille. Elle constate qu’elle ne peut pas porter de vêtements serrés qui pourraient appuyer sur l’os qui fait saillie dans son dos.

Traitement de physiothérapie pour fracture de compression

Voici les modalités de traitement de la physiothérapie pour fracture de compression qui l’ont aidée avec sa fracture de compression.

Thérapie de libération myofasciale pour fracture par compression

Brenda a indiqué que la meilleure option de traitement de physiothérapie pour fracture de compression pour elle était la libération myofasciale. Il a aidé avec les spasmes initiaux. Elle a eu de très mauvaises prises en étau autour de sa hanche droite après un épisode de spasmes. Ceux-ci ont été complètement supprimés.

De plus, parce que l’oppression dans sa poitrine a été réduite, elle se sent un peu plus droite. Elle n’a pas la même sensation de traction vers l’avant qu’elle a ressentie auparavant.

Exercices d’étirement ciblés sur les fractures par compression

Brenda ne laisse jamais passer une journée sans faire ses étirements ciblés. Elle les trouve vraiment utiles. Ils soulagent sa douleur ou ses courbatures. Ils l’aident à lutter contre cette attraction gravitationnelle qu’elle éprouve du matin au soir.

Brenda s’étend de la Exercice pour de meilleurs os programme, mais je lui ai conseillé de les tenir beaucoup plus longtemps (jusqu’à 10 minutes) que ce que j’ai recommandé dans le livre. Ils ressemblent plus à un étirement fascial.

Brenda constate qu’il faut 10 minutes à son corps pour se relâcher et se détendre pendant l’étirement. Elle trouve que les étirements fasciaux prolongés la font se sentir bien.

Taping dynamique pour fracture par compression

Brenda trouve que la bande dynamique est une autre sorte de petit faiseur de miracles. Elle ne pouvait pas croire que cela fonctionne réellement. Quand ce n’est pas là, elle peut vraiment sentir la différence. Cela a vraiment aidé avec ce long muscle dans son dos qui est tendu.

Exercices de renforcement pour fracture de compression

Brenda trouve les exercices de renforcement très bénéfiques. Parce qu’elle était en bonne forme physique avant la fracture de compression, sa mémoire musculaire revient. Chaque fois qu’elle s’améliore dans ses exercices, ses muscles sont activés ; et chaque fois que ces muscles sont activés, elle est plus forte dans tout ce qu’elle fait, que ce soit en sortant des toilettes, en se levant d’une chaise, en sortant du lit d’un seul mouvement fluide. C’est un grand pas et une amélioration pour Brenda.

Soyez en forme avant votre fracture de compression

Il y a des avantages considérables à être en forme avant la fracture par compression. Malheureusement, beaucoup de femmes et d’hommes ne font pas d’exercice jusqu’à ce que quelque chose se passe et leur corps n’a pas d’association positive avec l’exercice. Brenda l’a fait.

En conséquence, Brenda était habituée aux douleurs musculaires causées par un exercice vigoureux. Les femmes et les hommes qui n’ont jamais fait d’exercice pensent que quelque chose ne va pas. Brenda a toujours eu une association positive avec l’exercice. Je pense que c’est très important. J’encourage les auditeurs à faire de l’exercice régulièrement.

Exercices de renforcement

Brenda a trouvé que les exercices de renforcement que je lui avais donnés au départ étaient très difficiles à faire même si elle était en forme. Elle pouvait à peine soulever ma tête du sol. Mais, à son honneur, elle a fait une répétition, puis elle a fait trois répétitions, puis elle a fait 5 répétitions, puis, finalement, elle en a fait 10.

Brenda considère qu’il s’agit d’un progrès « à petits pas ». Elle est méticuleuse au sujet de sa carte et peut voir ses progrès. Elle trouve cela motivant. Si vous comprenez intellectuellement ce que l’exercice va faire, alors elle est vraiment motivée par rapport à sa vie de tous les jours. Donc ça a vraiment, vraiment aidé.

Marche nordique avec gilet d’orthèse lesté Kypho

Brenda utilise des bâtons activateurs (bâtons de marche nordique) avec un gilet de cypho-orthèse lesté. Elle avait l’habitude de marcher cinq kilomètres plus un jour. Après la fracture de compression, elle ne pouvait marcher que cinq maisons et retour – et cela l’a épuisée.

Aujourd’hui, elle fait jusqu’à trois kilomètres à pied à une allure d’escargot. Elle peut le faire avec les bâtons et le gilet car cela la maintient dans la bonne position.

traiter une fracture par compression | marche nordique

Le gilet de cypho-orthèse lesté l’aide à marcher plus droit car il contrebalance le poids de sa tête et lui permet de contrôler où sa posture l’emmène. Elle porte également le gilet lesté de cypho-orthèse lorsqu’elle prépare ses repas.

Brenda dit que le gilet l’aide à rester plus droite parce que son corps veut naturellement aller de l’avant. C’est la position de prédilection et elle doit se battre tout le temps.

Conseils pour votre jeune moi

J’ai demandé à Brenda, sachant ce que vous savez maintenant, que diriez-vous à votre jeune moi ? Voici les réflexions de Brenda sur cette question.

Choisissez le bon professionnel de la santé

La première chose qu’elle dirait à sa jeune personne (en fait, ce qu’elle a dit à ses filles), c’est que vous devez être très pointilleux, autant que possible, sur le choix de votre médecin généraliste ou de votre médecin de famille.

Il ou elle devrait être votre meilleur défenseur dans le système médical. Ils doivent écouter attentivement, ils doivent être capables de bien communiquer avec vous, de sorte que si vous ne comprenez pas le jargon médical, ils le décomposent pour vous. Ils devraient être capables de répondre aux questions que vous vous posez et d’anticiper les questions que vous n’avez pas – les choses que vous devez savoir.

Affirmez-vous et prenez votre santé en main

Vous devrez peut-être vous affirmer pour que vos besoins soient satisfaits. Pour Brenda, ce n’est pas une chose si facile à faire. Mais il faut défendre ses droits et c’est son devoir professionnel de savoir s’il ne sait pas. Et ils ne sauront pas tout. Votre médecin est souvent un généraliste. Mais ils ont l’obligation professionnelle de se renseigner et de vous orienter vers un spécialiste qui s’y connaît.

Conservez une copie de tous les tests

Vous devez conserver une copie papier de tous les tests que vous avez, même à l’ère des copies électroniques. Ayez un dossier pour retracer votre historique de santé. Cela vous fera gagner beaucoup de temps.

Emmenez quelqu’un avec vous lorsque vous souffrez gravement

Lorsque vous ressentez une douleur très intense, vous devez emmener quelqu’un avec vous chez le médecin, car le cerveau est flou sous la douleur et vous n’êtes tout simplement pas pleinement conscient de ce qui se passe.

Obtenez un deuxième avis

Brenda dit que vous ne devriez pas avoir peur d’obtenir un deuxième avis. Ça ne fait pas mal. Le monde ne va pas s’effondrer. Si cela ne va pas, ce n’est probablement pas bien. Vous connaissez votre propre corps, et c’est important d’aller jusqu’au bout.

Faites attention à votre alimentation

Soyez conscient de la santé de vos os en ce qui concerne non seulement le lait, mais aussi d’autres sources de calcium. Surtout après avoir quitté la maison. Vous devez être votre propre conscience de calcium.

Exercer

Mettez-vous en forme et faites de l’exercice. Mais Brenda n’était pas au courant des types d’exercices qui nuisaient à sa colonne vertébrale. De nombreux professionnels du fitness ne sont pas formés pour s’occuper d’une personne atteinte d’ostéoporose. Brenda a fait les mauvais exercices avec enthousiasme. Elle en paie désormais le prix.

Appareils de nutrition et de soutien

Dans cette section, nous aborderons les conseils nutritionnels que suit Brenda et les appareils qu’elle utilise pour réduire la douleur associée à sa fracture de compression.

Nutrition et protéines

Plus tôt, Brenda a recommandé aux gens de s’assurer que le calcium fait partie de leur alimentation. Tandis que calcium est important, vous devez vous assurer d’avoir des quantités suffisantes de nutriments, notamment de la vitamine D, du magnésium et vitamine K.

Pruneaux ont montré qu’ils jouaient un rôle important dans la santé des os.

Je trouve que beaucoup de mes clients n’ont pas assez de protéines dans leur alimentation. Protéine est l’un des principaux blocs de construction. Si vous avez des protéines acides, assurez-vous d’augmenter votre consommation de fruits et légumes frais qui sont alcalins et aident à équilibrer l’acidité des protéines.

Appareils de soutien et appareils orthodontiques

J’ai interrogé Brenda sur les appareils, les appareils orthodontiques et les coussins qui l’ont aidée à traverser les huit premiers mois après la fracture par compression.

Coussin de soutien du dos

Brenda a un oreiller qu’elle emporte partout où elle va. Elle le met sur sa colonne vertébrale car il absorbe les chocs des nids-de-poule sur toutes les routes que nous avons au Canada. Elle l’utilise pour se soutenir lorsqu’elle est assise sur une chaise, car elle aide à amortir la zone lombaire.

Attelle de fracture de compression pour le jardinage

Dans le jardin, Brenda porte une orthèse de fracture de compression robuste pour le soutien lombaire. (Brenda utilise le Bauerfeind Brace dans l’illustration de droite.)

Attelle Bauerfeind
Attelle Bauerfeind

Avec lui, elle ne peut pas plier, tordre ou ramasser un bâton. Elle porte son corset pour fracture de compression pour lui rappeler ce qu’il ne faut pas faire.

Brenda a dû recycler son cerveau en termes de moyen sûr de se déplacer, par opposition à ce qu’elle faisait si facilement et sans réfléchir.


Attelle de soutien lombaire pour un travail plus léger

Brenda a une attelle lombaire plus petite qu’elle porte pour les choses ménagères comme épousseter ou faire la lessive.

Obusforme
Obusforme

Il ne s’agit pas tant d’un support, que d’un rappel : « Ne faites pas de mauvais coups. (Brenda utilise l’orthèse Obusforme dans l’illustration.)


Gilet d’orthèse Kypho lesté

Brenda utilise un gilet d’orthèse kypho lesté pour marcher, tout en préparant sa nourriture et toute activité où elle reste longtemps debout.

L’autre jour, pendant que sa femme de ménage s’occupait de toutes les tâches difficiles, Brenda a mis la veste en poussière. C’est un rappel de rester debout.

Gilet d'orthèse Kypho lesté
Gilet d’orthèse Kypho lesté

(Brenda utilise le gilet d’orthèse Kypho lesté dans l’illustration.)


Coussin chauffant

Brenda utilise beaucoup un coussin chauffant. Lorsqu’elle commence à avoir mal, elle s’assoit pendant 15 minutes et l’enfile. Cela aide à soulager la douleur. Quand elle fait ses exercices d’étirement, elle l’a aussi sous elle.

Attaque

La pince est un petit appareil formidable. C’était très pratique dans les premières étapes car tout semble tomber quand vous ne voulez pas qu’il tombe. Vous pouvez en utiliser un pour le jardin pour ramasser des objets comme des bâtons.

Panier

Lorsque Brenda se rend dans les grands magasins, elle s’appuie sur la poignée du chariot pour soulager son dos. Parfois, elle mettra son sac à main dans son dos et l’ajustera pour qu’il soit dans le creux de son dos. Il fonctionne comme le gilet d’orthèse kypho lesté mentionné plus haut dans cet article de blog.

Dépendance excessive aux appareils orthopédiques

En ce qui concerne orthèses dorsales, parfois on s’habitue aux bretelles et puis on n’a presque plus envie de les enlever. Ce sont des appareils orthodontiques, et donc si vous les portez ou les utilisez tout le temps, du moment où vous vous levez jusqu’au moment où vous allez vous coucher, ils vous affaiblissent en fait.

Ma suggestion est de les utiliser de manière appropriée pour les tâches pour lesquelles vous avez réellement besoin de ce soutien supplémentaire, comme lorsque vous travaillez dans votre jardin. Pour plus d’informations, veuillez lire mon blog sur orthèses orthopédiques.

produits recommandés

Beaucoup de mes clients et lecteurs de ce blog m’ont demandé de dresser une liste de produits recommandés qui, selon moi, devraient faire partie de leur thérapie, de leur entraînement en force et de leur programme de soulagement de la douleur. j’ai créé une page de produits recommandés vous pouvez consulter.

Exercices de fracture par compression lombaire

Avant de commencer, j’ai une vidéo qui répond aux préoccupations de nombreuses personnes concernant le démarrage d’un programme d’exercice après une fracture de compression.


Voici 15 exercices de fracture de compression lombaire que je recommande à mes clients de physiothérapie souffrant d’ostéoporose :

  • Étirement de la poitrine
  • Mentonnière
  • Allongement des bras ou retour en arrière
  • Tirer le bras vers l’arrière
  • Stabilisation de l’épaule
  • Activation abdominale
  • Pompes murales
  • Pontage
  • Lifting des jambes sur le ventre
  • s’accroupit
  • Des accélérations
  • Boucles de biceps
  • Position du cheval
  • Étage M
  • Mouche inversée

Ces choix d’exercices sont basés sur une étude publiée dans BMC Musculoskeletal Disorders par Bennell. Ceux-ci peuvent être divisés en deux groupes principaux : un ensemble d’exercices pour la posture et la flexibilité et l’autre pour le renforcement. Je les explique plus en détail ci-dessous.

L’étude Bennell (2) a examiné les effets des exercices de fractures par compression et de la thérapie manuelle sur les déficiences physiques, la fonction et la qualité de vie des personnes souffrant de fractures par compression ostéoporotiques. L’étude a conclu qu’il y a des avantages positifs des exercices de fracture de compression prescrits par la physiothérapie pour les patients souffrant de fractures de compression.

Exercices de traitement des fractures de la colonne vertébrale et exercices de fractures par compression thoracique

Les exercices que j’ai énumérés sont appropriés comme exercices de traitement des fractures de la colonne vertébrale et exercices de fractures par compression thoracique.

Lignes directrices pour le traitement des fractures par compression en physiothérapie

Ce qui suit est le protocole de traitement que j’utilise (basé sur l’étude Bennell) pour les clients souffrant de fractures par compression.

Une fois que vos muscles ont commencé à s’adapter au changement de hauteur causé par la fracture de compression vertébrale et que la fracture de compression a eu le temps de guérir (généralement 8 à 12 semaines après l’épisode de douleur accrue), vous devez commencer un programme d’exercices pour fracture de compression.

Exercice pour de meilleurs os | Exercice d'ostéoporose

Les objectifs du programme d’exercices pour fractures par compression sont les suivants :

  1. Diminuez votre douleur au repos et avec le mouvement.
  2. Augmentez votre tolérance debout et votre force globale.
  3. Réduisez vos risques de chute.

Je vous recommande d’investir du temps et de comprendre comment les fractures de compression se produisent et d’apprendre à éviter toutes les activités et postures qui peuvent aggraver votre fracture de compression. Ces deux éléments sont traités dans cet article de blog et dans le programme Exercise for Better Bones.

Exercices de physiothérapie pour fracture de compression

Je recommande un programme d’exercices pour fractures par compression qui comprend une combinaison d’exercices de posture, de flexibilité, de force et de contrôle du tronc. La combinaison d’exercices spécifiques dépend des besoins individuels de mes clients et je choisis ce qui est approprié après une évaluation.

Exercices quotidiens de fracture posturale et de flexibilité lombaire par compression

Chacun de ces exercices de fracture par compression se trouve dans Exercise for Better Bones. Je décide de la combinaison appropriée d’exercices posturaux et de flexibilité en fonction de mon évaluation de l’individu.

  • Étirement de la poitrine
  • Mentonnière
  • Allongement des bras ou retour en arrière
  • Tirer le bras vers l’arrière
  • Stabilisation de l’épaule

Avec le temps, je vous encourage à progresser dans l’étirement de la poitrine en vous allongeant sur le dos sur une couverture enroulée. Placez la couverture dans le sens de la longueur.

Redressez vos bras à la hauteur de vos épaules (illustré dans Vidéo d’entraînement Stronger Bones Stronger Body) pour ouvrir votre paroi thoracique et réduire la traction vers l’avant constante dans la gravité.

Exercices de fracture par compression lombaire de force et de contrôle du tronc

Une sélection de ces exercices de fracture de compression peut être effectuée jusqu’à trois fois par semaine. Je décide de la combinaison appropriée d’exercices de force et de contrôle du tronc en fonction de mon évaluation de l’individu.

  • Activation abdominale
  • Pompes murales
  • Pontage
  • Lifting des jambes sur le ventre
  • s’accroupit
  • Des accélérations
  • Boucles de biceps
  • Position du cheval
  • Étage M
  • Mouche inversée

Enfin, je vous encourage à travailler avec un professionnel de la santé qui peut offrir un massage des tissus mous, un taping postural ou un taping et une mobilisation douce de la colonne vertébrale.


Recommandations d’exercices pour l’ostéoporose

L’exercice est un ingrédient essentiel à la santé des os. Si vous souffrez d’ostéoporose, l’exercice thérapeutique doit faire partie de votre programme de traitement de l’ostéoporose.

Mais quels exercices faut-il faire et lesquels faut-il éviter ? Quels exercices renforcent les os et lesquels réduisent les risques de fracture ? Le yoga est-il bon pour vos os ? À qui faire confiance lorsqu’il s’agit d’exercices pour l’ostéoporose ?

Une excellente ressource sur l’exercice et l’ostéoporose est mon cours par courriel gratuit de sept jours appelé Recommandations d’exercices pour l’ostéoporose. Après avoir fourni votre adresse e-mail, vous recevrez sept vidéos éducatives en ligne consécutives sur la santé des os – une leçon par jour. Vous pouvez regarder les vidéos à tout moment et aussi souvent que vous le souhaitez.

Je couvre des sujets importants liés à l’exercice contre l’ostéoporose, notamment :

  • L’ostéoporose inversée peut-elle faire de l’exercice ?
  • Arrêtez le perron – comment éviter la cyphose et les épaules arrondies.
  • Éléments clés d’un programme d’exercices contre l’ostéoporose.
  • Principes clés de la construction osseuse.
  • Exercices à éviter si vous souffrez d’ostéoporose.
  • Yoga et ostéoporose – devriez-vous pratiquer le yoga si vous souffrez d’ostéoporose ?
  • Force centrale et ostéoporose – Pourquoi la force centrale est-elle importante si vous souffrez d’ostéoporose ?

Entrez votre adresse e-mail et je vais vous lancer sur ce cours gratuit. Je ne spamme pas et ne partage pas votre adresse e-mail (ou toute information) avec des tiers. Vous pouvez vous désinscrire de ma liste de diffusion à tout moment.


Symptômes de fracture de compression

Voici six symptômes d’une fracture par compression :

  • Plus de 60 ans.
  • Antécédents d’une fracture précédente, que ce soit une fracture du poignet, une fracture de l’orteil.
  • Avoir une durée plus courte de maux de dos. Ne négligez pas les maux de dos qui ne durent que quelques semaines.
  • Trouvez que votre mal de dos n’est peut-être pas aigu, mais beaucoup de personnes souffrant de fractures vertébrales décriront leur mal de dos comme étant de nature écrasante.
  • Votre mal de dos s’améliore lorsque vous vous allongez.
  • Contrairement aux personnes atteintes de sciatique, votre mal de dos ne sera probablement pas, s’il s’agit d’une fracture vertébrale, n’ira pas dans la jambe.

Si vous présentez l’un de ces symptômes, en particulier une combinaison de ces symptômes, vous devez demander à votre médecin de vous évaluer pour une fracture vertébrale.

Beaucoup de gens ne savent pas qu’ils ont une fracture de compression. En fait, une étude récente (3) indique qu’environ 12% des femmes ménopausées auront une fracture vertébrale, mais seulement un tiers d’entre elles obtiendront l’attention d’un professionnel de la santé.

Dans la vidéo ci-dessous, j’identifie les symptômes d’une fracture de compression et ce que vous devez faire si vous avez une fracture.


Femmes ménopausées et symptômes de fracture par compression

Une étude récente a examiné comment 12% des personnes ménopausées subiront une fracture vertébrale au cours de leur vie.

Mais seulement un tiers – moins de 4% de ces fractures – sont portés à l’attention du médecin et sont donc portés à l’attention de l’individu.

C’est frappant, non seulement je vois des gens avec une fracture vertébrale ou deux fractures vertébrales, mais au moment où ils viennent me voir, au moment où ils sont diagnostiqués pour la première fois, ils ont en fait cinq fractures vertébrales.

C’est vraiment terrible car cela affecte leur qualité de vie. Ensuite, ils ont peur de bouger et c’est un cercle vicieux.

Les fractures de compression peuvent s’aggraver

Mes clients viennent me voir après avoir été diagnostiqués et personne ne leur a dit que leurs fractures vertébrales pouvaient s’aggraver (jusqu’à ce qu’ils me rencontrent). Ce n’est pas parce que votre colonne vertébrale est compressée à 70 % qu’elle ne peut pas continuer à se compresser.

Si vous avez une fracture par compression, il est très important que vous soyez très méticuleux quant à votre alignement, car ces fractures s’aggraveront. Non seulement les fractures elles-mêmes s’aggraveront, mais vous courez un risque plus élevé de fracturer de plus en plus de niveaux. Mais tout n’est pas perdu.

Impact de l’exercice sur les fractures de compression

Une étude récente (4) montre qu’une durée d’exercice de 12 mois a un effet très positif pour les personnes ayant subi des fractures vertébrales. Le résultat était qu’après 12 mois, ils avaient une amélioration significative de la qualité de vie. Ils ont eu un résultat plus facile dans leurs tâches de la vie quotidienne, leur mobilité fonctionnelle a été améliorée et leur équilibre a été amélioré.

Si vous avez reçu un diagnostic de fracture vertébrale, faites des exercices intelligents, évitez toute flexion vers l’avant, suivez les directives que j’ai sur mes blogs et dans Exercice pour de meilleurs os et jouez la sécurité et sachez que vous pouvez toujours améliorer votre qualité de vie et que vous pouvez toujours être plus fort.

If you are not sure whether you have a compression fracture but have any of the six symptoms listed above have it investigated.

What is Compression Fracture

I want to talk about a topic that is especially close to my heart: movements that increase your risk for spinal fractures or compression fractures. During this discussion of the movements that cause a fracture we will get into detail on what is a compression fracture.


Compression Fracture Movements

Many new clients come to me for Physical Therapy compression fracture treatment because they receive advice from fitness trainers or books that does not take into account the fact that they have osteoporosis, osteopenia or low bone density. The clients think that they are doing things that are sound and right for them given the fragility of their bones. They are trying their very best.

Unfortunately, there are a lot of movements that they are doing (under the guidance of a fitness instructor or book that is not familiar with osteoporosis) that might be good for the general public but not for individuals with low bone density, osteopenia or osteoporosis. These movements are putting them at risk of a compression fracture.

By the end of this tutorial, you’ll have a good understanding of what movements, be it in yoga, pilates, in an exercise class or movements around the house, that you should modify.

Spine Anatomy: Compression Fracture in Back

In this tutorial, we’re going to look at why the lumbar and thoracic spine is more at risk than other bones in the body of a compression fracture. This would be a good time to review, if you haven’t yet done, the tutorial on understanding bone.

lumbar thoracic compression fracture

(To follow this tutorial you will have to play the embedded video because I will refer to images and diagrams as I speak through the talk.)

The illustration shows the normal curves in our spine. We have a normal inward curve in our lumbar spine, or our low back, which is referred to as a lordosis. A normal inward curve in our upper spine, which is the cervical lordosis, is at our neck. We have a normal small outer curve in our upper back, referred to as the thoracic spine.

These curves look really pronounced in our illustration. But if you look at somebody with good alignment, you’ll usually see a nice shape to the spine.


We know from previous tutorials that the vertebral body is composed of a hard outer coating. This hard coating is referred to as cortical bone.

cancellous and cortical bone melioguide

The cortical bone surrounds the trabecular bone in the inside — the softer bone. The trabecular bone is commonly referred to as cancellous or spongy bone.

The illustration to the right shows the cross section of a vertebra of the spine. The cortical bone is the thick non-porous bone at the rim on the cross section of the spine. The trabecular bone is the porous bone in the center of the cross section.

Thoracic Compression Fracture Versus Lumbar Compression Fracture

A compression fracture can happen anywhere along the spine. The incidence of thoracic compression fracture is the highest among all parts of the spine because this area is the one where the postural stoop (or kyphosis) will occur. You could experience a lumbar compression fracture when you have an impact. I had a client who went tobogganing with her grandchildren. As they were going down the snow run they hit a few bumps — enough to cause a lumbar compression fracture and considerable pain.


Flexion Exercise Versus Extension Exercise

In the 1980’s, we weren’t sure whether flexion or extension exercises were a safe thing to give to a woman with osteoporosis or people with back pain. Fortunately there were physicians who studied this issue.

crunch 1 • osteoporosis exercise contraindications
Flexion Exercise • The Crunch or Sit Up by Pat

If you who are not familiar with flexion and extension exercises, I have two photos showing each type of exercise.

The first photograph on shows a flexion exercise. Note how our model Pat is rounding her back in order to complete the sit up or crunch exercise. Unfortunately, this exercise is still very popular in exercise classes and used by many personal trainers.


The second photo shows an extension exercise.

compression fracture exercise - floor m by melioguide physiotherapy
Extension Exercise • The Prone M by Aline

Note how our model Aline, in the photo, is performing the Prone M (also referred to as Floor M) exercise by elevating her torso upwards and creating an extension of her back.

I also prepared a video explaining flexion and extension.




In 1984, Dr. Mehrsheed Sinaki at the Mayo Clinic did a study (5) on postmenopausal osteoporotic women that looked at the effects of flexion exercises versus extension exercises.

The mean age or the average age for the women in this study were 49 to 60 years of age.

She broke the study set into four exercise groups:

  1. First group did extension exercises.
  2. Second group did flexion exercises.
  3. Third group did a combination of flexion and extension exercises.
  4. Fourth group did no exercise at all.

Within a year and a half, if they had back pain or if they were due for a follow-up, members of the study set would report back in. Dr. Sinaki did spinal x-rays and would see whether or not they had sustained fractures of the spine. These were the findings.

Flexion Compression Fracture

Compression fractures occurred at the following rates by group:

Group Exercise Class Fracture Rate
1 Extension Exercises 16%
2 Flexion Exercises 89%
3 Extension & Flexion 59%
4 No Exercise 67%


The study found that fractures occurred at a very high rate, 89%, in the group that had done flexion exercises (group #2), such as sit ups and toe touch exercises.

The group that did no exercise at all (group #4) still had a very high rate of fracturing. The thought behind that is that for a lot of things that we do in life such as picking out the laundry, reaching forward, coughing, sneezing, involves a lot of flexion.

Further, unless we counteract that with some extension exercise, as you see in group #3 where they did some extension and some flexion, you will not reduce your rate of compression fracture.

The group that did just extension exercises (group #1) had a very low rate of fracturing. Sixteen percent in comparison to 90%. This is a substantial difference.

Why Flexion Causes Compression Fractures

Let’s take a closer look at what happens to your spine when you do flexion exercises or perform activities that cause a flexion motion. The image provides a closer look at the actual trabeculae or the cross-bridges within the vertebral body. When we do a lot of flexion motions of the spine, as well as side flexion and extremes of rotation, those motions have been implicated with high forces and can cause excessive stress on the vertebral body.

vertebra-cross-section-melioguide

The weakened trabeculae in osteoporotic bone can’t withstand those excessive forces. As a result, they start to fracture. You can see in this vertebral body that there are large pits. The weakened areas are unable to bear the stress caused by the flexion (wether through exercise, activities of daily living or other sources) with the result being a compression fracture.


The x-ray image of the spine below shows a compression fracture. The white vertebra is compressed. This can cause a loss of height of the vertebrae.

compression fracture melioguide physiotherapy ottawa

What has happened is that there’s been so many forces that the disc is actually starting to push through the vertebrae. The vertebrae itself is actually quite a bit shorter in stature than the vertebrae above and below it. It has just compressed in on itself.

How to Reduce Kyphosis

If we want to stop the progression of forward flexing of the spine (kyphosis) that occurs because of the repeated wedge fracturing like we see in the image to the right, we need to do this at a stage ideally where the individual has not yet fractured. This is also known as a Dowager’s Hump, buffalo hump, or neck hump.

We prefer to work with them when they are still able to hold their ear over their shoulder and their shoulder over their hip in nice alignment.

Exercise and movements during the day that put our spine in flexion are implicated. We need to make sure that when you are moving, that you have the best alignment possible.


In the video, you will see Pat, one of my clients, demonstrating how to garden safely.

unsafe movement compression fracture melioguide physiotherapy

In the photo above, Pat is bending forward in an unsafe manner.  She is putting a lot of force on her spine, especially in her mid back, through this position. She is lifting a heavy bag in a flexed position. This movement could cause a compression fracture.


If she took the time to get down and kneel, as she is demonstrating in the second photo, she will maintain a nice postural alignment.

safe movement compression fracture melioguide physiotherapy

The bending is happening in the knee and hip as opposed to the spine. That’s much safer on the spine. The loading through trabeculae and the whole vertebral body is much more even and safe.


Exercises and Movements That Increase Risk of Compression Fracture

Studies have shown that exercises that involve flexion increase your chance of spinal fracture. They have also demonstrated that exercises that involve the combination of flexion and rotation increase fracture risk even more than flexion exercises only.

Daily activities can be problematic. I’ll often see women carry heavy purses and they go to sit down and they’ll rotate and drop their purse to the side. Movements like create a very compressive load and put your spine at risk of a compression fracture.


Movement Strategies to Avoid a Compression Fracture

Here are several movement strategies that will reduce your risk of a compression fracture.

Follow an exercise program designed for people with osteoporosis. Exercise for Better Bones is an osteoporosis exercise program that provides exercise programs for people at different fracture risk and activity levels.

Make sure you follow good movement patterns during your activities of daily living (ADL). There is a comprehensive guide on safe movement included with Exercise for Better Bones.

Yoga for Better Bones | Yoga and Osteoporosis Exercise

Yoga and pilate moves need to be practiced with caution and should be practiced under the supervision of instructors who are well trained in the precautions that need to be carried out for individuals with osteoporosis and low-bone density. If you want more information or have an instructor who wants more information, consider Yoga for Better Bones. It provides details on Yoga poses you should modify or avoid.

Avoid exercises that put you in flexion. Stay clear of exercises that involve flexion and rotation. I wrote a detailed post on osteoporosis exercises to avoid.

Osteoporosis Sleeping Position with Compression Fracture

Here is my recommended osteoporosis sleeping position for people with compression fractures. This is likely the best sleeping position for osteoporosis of the spine:

  • If you wear pyjamas to bed, choose silky material to help reduce friction and make moving in your bed easier.
  • ‘Log roll’ when turning in bed. Keep your knees bent, roll your shoulders and knees simultaneously.
  • Use extra pillows to ensure a supportive sleeping position.
  • Use a heating pad to help your muscles relax.
  • Consider wearing a waist belt to support the space between your lower ribs and pelvis.
  • Use a pillow under your knees/legs when sleeping on your back.
  • Keep your head pillow as low as you comfortably can when on your back.
  • Use a pillow between your knees and ankles when sleeping on your side.
  • If you are a side sleeper, make your head pillow wide enough that it supports your head in a neutral position (i.e. that your chin is in at the level of the middle of your breastbone).
  • Consider sleeping in your own bed so that you do not have the worry of your partner’s movements jarring your back.
  • Avoid sleeping in a recliner.  Get as flat as you comfortably can so as to take weight off your compressed vertebra.
  • Avoid a water bed.
  • Avoid a memory foam mattress if you keep your room cooler than 65 degrees Fahrenheit at night (because they get too stiff).
  • Medium-firm mattress is often recommended but you have to find the one that is right for you.  Make sure you spend at least 10 minutes lying on one at the shop.  Wear the same thickness of clothes you would at night.

To learn more about how to get a good night’s sleep if you have a compression fracture, visit my page dedicated to better sleep.

How to Get Out of Bed With a Compression Fracture

Here are my recommendations for patients with compression fractures who want to know how to get out of bed with a compression fracture:

  • Use your pelvic floor and deep abdominal muscles to brace your back when getting in and out of bed.
  • To get out of bed, ‘log roll’ onto your shoulder and then push yourself up with your hands until you are in a sitting position.
  • To get in bed, get in a sitting position. Carefully tilt down, lower yourself with your hands and roll onto your shoulder until you are lying flat on your side.

Compression Fracture and Back Pain

A comprehensive study published in the Journal of Bone and Mineral Density in September 2017 (7) identified a relationship between the incidence of compression fracture and back pain.

The research team examined data from 4,396 men over the age of 65. The men had enrolled in the Osteoporotic Fractures in Men study between 2000 and 2002. The key findings and conclusions were:

  • Only 25% of new vertebral fractures are diagnosed by their physician.
  • Approximately 60% of older men with small osteoporosis-related compression fractures reported new or worsening back pain.
  • The percentage of men in the study reporting back pain with undiagnosed compression fractures (70%) exceeded those without compression fractures by 11 percentage points (59%).
  • 93% of the men who had their fractures diagnosed during the study reported back pain.
  • Prevention the compression fractures could have reduced the onset of back pain and further disability in the study group.

The study’s main author, Dr. Howard Fink, concluded: “Back pain is the most common symptom (of compression fractures).” The study results are similar to findings in elderly women.

Recall that Brenda experienced severe back pain during her trip to Africa — likely brought on by a compression fracture. If you experience back pain, consult your physician and specifically ask if she can determine if the cause is a compression fracture.


Exercise Recommendations for Osteoporosis

Exercise is an essential ingredient to bone health. If you have osteoporosis, therapeutic exercise needs to be part of your osteoporosis treatment program.

But what exercises should you do and which ones should you avoid? What exercises build bone and which ones reduce your chance of a fracture? Is Yoga good for your bones? Who should you trust when it comes to exercises for osteoporosis?

A great resource on exercise and osteoporosis is my free, seven day email course called Exercise Recommendations for Osteoporosis. After you provide your email address, you will receive seven consecutive online educational videos on bone health — one lesson each day. You can look at the videos at anytime and as often as you like.

I cover important topics related to osteoporosis exercise including:

  • Can exercise reverse osteoporosis?
  • Stop the stoop — how to avoid kyphosis and rounded shoulders.
  • Key components of an osteoporosis exercise program.
  • Key principles of bone building.
  • Exercises you should avoid if you have osteoporosis.
  • Yoga and osteoporosis — should you practice yoga if you have osteoporosis?
  • Core strength and osteoporosis — why is core strength important if you have osteoporosis?

Enter your email address and I will start you on this free course. I do not SPAM or share your email address (or any information) with third parties. You can unsubscribe from my mail list at any time.


Conclusion: How to Treat a Compression Fracture

We have covered a wide range of issues related to compression fractures. We learned why your spine is at risk of a compression fracture and about physical therapy compression fracture treatment. Brenda’s story shows that every person’s experience with compression fracture is going to be different.

We identified six symptoms that you might have a compression fracture. I have quite a few clients that have compression fractures and do not even know they ever had them. I’ll ask them to get x-rays because I’m trying to convince them to move safer. Some clients might have had a bit of back pain that goes away after six to eight weeks. They’re the lucky ones. Their compressions fracture may not always stay like that.

Brenda’s experience shows that you should find a health practitioner that you trust and has knowledge in treatment of osteoporosis and compression fractures.

There are many things that you can do to make your life with a compression fracture. We covered these in this blog post.

Safe compression fracture exercises and safe movement are critical to reducing your risk of another compression fracture.

I hope that this blog does help make the life of listeners a little bit easier out there, and if anybody wants to add their comments at the end the blog, feel free to do so.

Les références

  1. Mokhtarzadeh H, Anderson DE. The Role of Trunk Musculature in Osteoporotic Vertebral Fractures: Implications for Prediction, Prevention, and Management. Curr Osteoporos Rep. 2016 Apr 4. [Epub ahead of print]
  2. Kim L Bennell, Bernadette Matthews, Alison Greig, Andrew Briggs, Anne Keppy, Margaret Sherburn, Judy Larsen, John Wark. Effects of an Exercise and Manual Therapy Program on Physical Impairments, Function and Quality-of-life in People with Osteoporotic Vertebral Fracture: A Randomized, Single-blind Controlled Pilot Trial. BMC Musculoskeletal Disorders. Posted 03/19/2010
  3. Clark E.M., Gooberman-Hill R, Peters TJ. Using self-reports of pain and other variables to distinguish between older women with back pain due to vertebral fractures and those with back pain due to degenerative changes. Osteoporosis International. April 2016, Volume 27, Issue 4, pp 1459-1467
  4. EvstigneevaL et al. Effect of twelve-month physical exercise program on patients with osteoporotic vertebral fractures: a randomized, controlled trial. Osteoporos Int. 2016 Mar 16. [Epub ahead of print]
  5. Sinaki M, Mikkelsen BA, Postmenopausal spinal osteoporosis: flexion versus extension exercises, Arch Phys Med Rehabil. 1984 Oct; 65(1): 593-6
  6. Association of Incident, Clinically Undiagnosed Radiographic Vertebral Fractures With Follow‐Up Back Pain Symptoms in Older Men: the Osteoporotic Fractures in Men (MrOS) Study, Howard A Fink et al, Journal of Bone and Mineral Density, September 7, 2017

Osteoporosis Guidelines

Learn more about compression fractures on my Osteoporosis Guidelines page.



Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *