Entre gestion de l’effectif et match piège, le PSG à l’assaut du petit poucet Cassel en Coupe de France

0 0



Jean-Baptiste Sarrazin
, modifié à

Pays de Cassel va affronter un adversaire qui domine la Ligue 1, le Paris Saint-Germain de Kylian Mbappé. Une sacrée mise en lumière pour un club qui a moins de cinq ans d’existence. Née de la fusion d’Arnèke, Hardifort, Noordpeene-Zuytpeene et de Bavinchove-Cassel, six petites communes des Flandres qui cumulent 6.500 habitants, l’entité vit un quotidien très loin de celui des pros.

« On a fait 12 matches sur 14 à l’extérieur parce que notre terrain en herbe ne correspondait pas à la division et qu’on n’a eu le synthétique qu’en janvier. Les deux à domicile, on les a disputés à Esquelbecq, une ville voisine, et Marcq-en-Baroeul, où j’ai joué et gardé de très bons rapports », explique à l’AFP l’entraîneur Samuel Goethals.

8 montées en 15 ans

L’adaptation permanente, qui passe également par la location de vestiaires temporaires, est la conséquence d’une croissance éclair : Arnèke, club auquel se sont joints les voisins pour former Pays de Cassel, est monté huit fois lors des quinze dernières saisons. « Il faut le temps et les moyens de se structurer, les conditions ne sont pas forcément à la hauteur de notre niveau de compétition mais les gens sont très investis et impliqués », reprend le coach, qui a gardé le planning habituel malgré l’enjeu, ajoutant simplement une séance d’entraînement à Bollaert le dimanche.

À seulement 34 ans, il est jeune dans le métier mais possède déjà de l’expérience. Entraîneur de la réserve de Marcq-en-Baroeul, dans la banlieue lilloise, alors qu’il était encore joueur avec l’équipe première, il y avait également affronté Auxerre (2-6 en 2014) et Lens (0-3 en 2016) crampons aux pieds. « Ils étaient en Ligue 2 et c’était déjà difficile dans le rapport de force. Les joueurs veulent affronter ce qui se fait de mieux, le staff se prépare comme si Mbappé, Neymar et Messi allaient être alignés mais, quoi qu’il arrive, il y aura une différence de niveau », reconnaît Samuel Goethals, qui avoue un mélange d’impatience devant « une occasion rarissime, peut-être pas le but d’une vie mais un accomplissement ».

Le PSG au complet ?

Mais reste encore à savoir si le Paris Saint-Germain alignera ses stars ce lundi soir. A priori, Lionel Messi ne devrait pas être présent sur la pelouse. Neymar et Kylian Mbappé feront bien le déplacement mais leur titularisation n’est pas certaine. « C’est surtout un match où il faut essayer de ménager les meilleurs joueurs de l’effectif », a déclaré Nabil Djellit dans Europe 1 Sport, avant de poursuivre : « Il y a une gestion de saison » que le PSG doit avoir.

Pour Laurent Fournier, c’est assez l’occasion de se retrouver sur le plan footballistique : « Dans des matches comme ça il faut essayer de retrouver une simplicité pour vous redonner confiance. » Le PSG avance donc en terre nordiste accompagné d’une ferveur populaire et de joueurs amateurs qui vacilleront entre émerveillement et envie d’exploit.



Source

Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *