la Fédération sénégalaise et le club de Watford se disputent au sujet d’Ismaïla Sarr

0 0



Publié le :

Au lendemain des accusations de la Fédération sénégalaise de football, le club anglais de Watford a nié avoir « bloqué » l’international sénégalais Ismaïla Sarr, actuellement blessé et incertain pour la Coupe d’Afrique des nations qui débute le 9 janvier.

Alors que la Fédération sénégalaise de football (FSF) avait condamné, samedi 1er janvier, la décision de Watford de « bloquer » son attaquant Ismaïla Sarr, actuellement blessé, pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN), le club anglais a nié, dimanche, ces accusations dans un communiqué. 

« Début décembre, le club a écrit à la Fédération sénégalaise de football pour lui faire part du diagnostic de la blessure d’Ismaïla (Sarr) et lui a immédiatement fourni les résultats de l’IRM montrant l’étendue de la blessure. Après avoir consulté des experts médicaux, nous avons informé la Fédération du processus de rééducation d’Ismaïla et de la durée probable de son rétablissement », a affirmé l’équipe de la banlieue de Londres. 


« Au cours des dix derniers jours, le club a (de nouveau fourni) à la Fédération sénégalaise de football le statut médical actuel du joueur et le calendrier de son rétablissement. » L’attaquant de 23 ans, passé par le FC Metz et le Stade rennais, a marqué cinq buts en Premier League cette saison avant de se blesser au genou fin novembre. Il n’a plus rejoué depuis.

La Fédération sénégalaise en colère

L’instance africaine avait « exprimé sa profonde réprobation du comportement irrespectueux, pernicieux et discriminatoire des dirigeants de Watford qui cherchent par tous les moyens à empêcher un joueur de jouer avec sa sélection nationale », dans un communiqué publié samedi.

Une réaction à un courrier daté du 31 décembre 2021, envoyé par les Londoniens pour « bloquer le joueur Ismaïla Sarr qui a exprimé sa volonté de rejoindre la sélection sénégalaise », selon la FSF.

La CAN, qui se déroule du 9 janvier au 6 février, a lieu en simultané des principaux championnats. Face à la grogne de certaines équipes, notamment en Angleterre, la Fifa a consenti le 26 décembre à décaler la date de mise à disposition des joueurs africains à leurs sélections, du 27 décembre au 3 janvier. Le Sénégal, finaliste en 2019, fait partie des favoris pour remporter la CAN en février.

Avec AFP





Source

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *