Le footballeur Benjamin Mendy inculpé d’un septième viol

0 0


Les charges s’alourdissent. Le footballeur Benjamin Mendy, international français de Manchester City, se voit désormais reprocher un septième viol par la justice britannique. La Crown Court de Chester (nord-ouest de l’Angleterre) l’a annoncé ce mercredi 22 décembre, jour de la comparution du joueur de 27 ans. Une nouvelle plaignante a rapporté des faits qui se seraient déroulés en juillet de cette année.

L’international français est donc désormais visé par sept chefs d’accusation de viol sur quatre femmes et un chef d’accusation d’agression sexuelle sur une cinquième, pour des faits qui se seraient déroulés entre octobre 2020 et août 2021.

La suite après la publicité

Le footballeur français Benjamin Mendy accusé de deux nouveaux viols

En détention provisoire depuis fin août, le footballeur a comparu pendant 40 minutes ce mercredi. Il ne s’est exprimé que pour confirmer son nom. Lors de cette même audience, un autre homme, Louis Saha Matturie, 40 ans, dont les liens avec Benjamin Mendy ne sont pas clairement établis, a également comparu. Il est poursuivi pour six viols et une agression sexuelle entre mars et août 2021.

Les deux hommes ont été placés en détention provisoire en attendant leur procès, qui a été repoussé à l’été (27 juin ou 1er août) après avoir été initialement programmé le 24 janvier. Une audience préliminaire est cependant maintenue à cette date, et une autre a été prévue le 7 janvier.

Plusieurs années derrière les barreaux

L’affaire avait démarré fin août quand le club de Manchester City avait annoncé la suspension du joueur sans autre explication. La justice anglaise avait ensuite rapidement annoncé que le joueur avait été placé en détention provisoire après avoir été accusé de quatre viols – dont un commis quelques jours plus tôt, alors qu’il était en liberté conditionnelle – et une agression sexuelle, par trois femmes dont une mineure. Ces premiers faits se seraient déroulés à son domicile de Prestbury, dans le Cheshire.

« Violences sexuelles dans le sport, l’enquête » : le monde du sport face à ses démons

La justice britannique n’a pas donné plus de précisions sur les nouveaux faits qui lui sont reprochés.

La suite après la publicité

Le joueur devrait prochainement faire savoir s’il plaidait coupable ou non coupable des nouvelles accusations de viols. La peine maximale qu’il encoure, s’il plaide non coupable, est la perpétuité. Et même s’il évite une telle sentence, une condamnation pourrait lui valoir plusieurs années derrière les barreaux et une fin de carrière immédiate

Lamborghini sans permis

Abonnez-vous ! Soutenez le travail d’une rédaction engagée et rejoignez notre communauté de 200 000 abonnés.

Profitez de l’offre 1€
pour 3 mois avec Google

En choisissant ce parcours d’abonnement promotionnel, vous acceptez le dépôt d’un cookie d’analyse par Google.

Formé au Havre, révélé à Marseille et passé une saison par Monaco, Benjamin Mendy était devenu le défenseur le plus cher de l’histoire en 2017 quand les Citizens avaient déboursé 52 millions de livres (environ 60 millions d’euros) pour s’attacher ses services. Une somme qu’il n’a jamais justifiée, passant plus de temps à l’infirmerie à soigner ses genoux et des ennuis musculaires qu’à taper dans un ballon, même s’il fait partie du groupe champion du monde en 2018 en Russie avec les Bleus (10 sélections).

Roxana Maracineanu : « Les fédérations ne peuvent plus fermer les yeux » sur les violences sexuelles dans le sport

A l’automne 2020, sa Lamborghini, d’une valeur de plus de 500 000 euros, avait été saisie : il la conduisait sans permis ni assurance. Dans cette affaire, Benjamin Mendy avait plaidé coupable et avait été condamné à un peu plus de 1 000 euros d’amende .





Source

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *