le gouvernement menace de retirer au XV de France l’autorisation de jouer

0 0


C’est une menace explicite. Celle d’un retrait de l’autorisation donnée à l’équipe de France de rugby de disputer les matchs du Tournoi des six nations. La Fédération française (FFR) a été exhortée, vendredi 26 février, par la ministre déléguée aux sports, Roxana Maracineanu, d’expliquer la cascade de contaminations au Covid-19 au sein du XV de France, qui a entraîné, jeudi, le report du match contre l’Ecosse prévu initialement dimanche.

Faute de quoi, « si jamais rien ne se passe, si on ne recherche pas cette chaîne de contaminations et qu’on ne nous explique pas comment ça a pu arriver, alors l’autorisation qui a été donnée peut être retirée », a mis en garde la ministre sur La Chaine L’Equipe.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Covid-19 : la sortie de route du XV de France, Fabien Galthié cible des critiques

Roxana Maracineanu avait demandé, mercredi soir, à Bernard Laporte, le président de la FFR, de lancer une enquête « afin de comprendre de quelle manière la chaîne de contaminations s’est constituée ».

« On a demandé cette enquête à la FFR et à Bernard Laporte, qui est lui-même venu nous voir avant le Tournoi pour nous présenter le protocole et nous dire que tout allait bien se passer. Maintenant que l’on constate que ce n’est pas le cas, j’attends qu’il vienne nous expliquer ce qu’il en a été », a prévenu la ministre.

Interrogée sur d’éventuelles négligences des Bleus, notamment lors du déplacement du XV de France en Italie début février, la ministre a expliqué : « Je ne pense pas qu’il était marqué dans le protocole que les joueurs pouvaient sortir manger des gaufres. Ou alors, s’ils sortent manger des gaufres, il fallait qu’ils soient retestés quand ils re-rentraient dans la bulle au contact des autres ».

« On veut savoir si ça a été fait car ce sont les conditions de rentrée et de sortie dans la bulle qui font qu’il y a une bulle », a-t-elle ajouté.

« Le premier qui mènera une enquête et veut savoir la vérité, c’est bien moi », a juré Bernard Laporte, interrogé jeudi matin sur Franceinfo. Tout en précisant aussitôt : « Mais j’ai du mal à imaginer qu’il y ait eu une faute, il est toujours difficile de savoir l’origine. »

Vendredi, Bernard Laporte a également soutenu le sélectionneur Fabien Galthié, soupçonné d’avoir enfreint les règles de sécurité sanitaire, juste avant le déplacement en Irlande, indiquant : « Fabien me dit qu’il n’a pas enfreint les règles, je le crois ».

Le Monde avec AFP



Source

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *