le XV de France féminin domine le pays de Galles, avant la finale contre l’Angleterre

0 0


Après l’Italie (39-6), l’Irlande (40-5) et l’Ecosse (28-8), les Françaises ont enchaîné vendredi 22 avril une quatrième victoire, avant la finale tant attendue face aux Anglaises, tenantes du titre. Ces dernières doivent encore jouer dimanche contre l’Irlande, mais elles dominent tellement leur sujet depuis le début du Tournoi qu’on voit mal ce qui pourrait les empêcher, à l’issue du crunch (match entre la France et l’Angleterre) de samedi prochain à Bayonne, de faire le Grand Chelem. Privilège de la programmation, la France, troisième nation mondiale, aura deux jours supplémentaires pour récupérer après avoir envoyé vendredi soir un message mitigé aux Red Roses.

Après avoir bafouillé leur rugby lors des trois premières rencontres, en ayant effectué une large revue d’effectif, les Françaises ont rendu face aux Galloises une nouvelle copie imparfaite sur la pelouse synthétique de l’Arms Park. Avec cette fois leur équipe type du moment, elles ont largement dominé la conquête, défendu avec application dans leurs temps faibles et proposé quelques belles séquences offensives, récompensées par cinq essais.

Lire aussi : Tournoi des six nations : réaliste, le XV de France féminin l’emporte en Ecosse sans briller

Pointe de frustration

Le bonus était déjà acquis à la mi-temps (26-0), grâce notamment au troisième doublé en trois matchs de la demi de mêlée Laure Sansus, meilleure marqueuse de la compétition, désignée femme du match. L’ailière Caroline Boujard a signé d’un essai son retour de blessure, à la réception d’un coup de pied, avant que la jeune arrière Chloé Jacquet ne fasse parler sa pointe de vitesse.

Comme face à l’Ecosse, les Bleues ont été moins en vue après la pause. Elles n’ont ajouté qu’un essai, par l’intermédiaire de Jessy Trémoulière, alignée à l’ouverture à la place de Caroline Drouin, touchée à un genou. De trop nombreuses fautes de main leur laisseront une pointe de frustration, comme l’essai marqué à la dernière minute par les Galloises. Des scories à ne pas répéter le week-end prochain à Jean-Dauger face aux Anglaises, en tête du classement mondial.

Lire aussi : Tournoi des six nations : Annick Hayraud, pilier du rugby féminin français

Le Monde avec AFP



Source

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *