Leclerc en pole position du Grand Prix de Singapour, Verstappen 8e

0 0


Le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) a signé samedi la pole position du Grand Prix de Singapour, où le leader du championnat du monde de Formule 1Max Verstappen (Red Bull), qui aura une première chance de titre, partira 8e. Leclerc, 2e du championnat à 116 points de Verstappen, partira devant le Mexicain Sergio Pérez (Red Bull) et le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) pour cette 17e course sur 22 cette saison, en nocturne dimanche sur le circuit de Marina Bay.

Les Espagnols Carlos Sainz (Ferrari) et Fernando Alonso (Alpine) seront quatrième et cinquième sur la grille de départ pour le premier Grand Prix en Asie après deux saisons d’absence en raison de la pandémie.

Une qualification piégeuse pour les pilotes

Sur une piste en train de sécher, après de fortes pluies en journée samedi sur les gratte-ciels singapouriens, cette qualification était très piégeuse pour les pilotes. Et les choix de pneus déterminants. « Les qualifications ont été très, très délicates. En Q3 (dernière partie des qualifications, NDLR), nous ne savions pas quoi faire, nous avons opté pour le pneu tendre au dernier moment », a expliqué Leclerc.

C’est la 9e pole de l’année pour Leclerc, plus que tout autre pilote, et la 18e de sa carrière à 24 ans. « J’ai fait une erreur dans mon dernier tour donc je ne pensais pas que j’obtiendrais la pole mais c’était finalement suffisant », a-t-il ajouté.

Rappelé à son écurie, Verstappen était furieux

Suffisant car Verstappen, parti pour le battre dans les ultimes secondes, a été rappelé aux stands par son équipe au tout dernier moment. Une décision qui a rendu furieux le Néerlandais, sur le moment incapable d’expliquer le choix de son écurie. « On t’expliquera plus tard », lui a-t-on glissé dans l’oreillette. Une décision qui pourrait s’expliquer par un manque de carburant en fin de session, qui aurait pu coûter une disqualification au champion en titre.

Même en partant 8e, Verstappen préserve sa première chance de titre dans la cité-Etat. En cas de victoire, Verstappen doit croiser les doigts pour que Leclerc termine neuvième ou au-delà et Pérez quatrième ou au-delà (sans obtenir le point du meilleur tour) – ou cinquième ou si le Mexicain a le point du meilleur tour.

S’il gagne avec le point du meilleur tour, Verstappen serait même titré si Leclerc termine huitième, et Pérez quatrième.



Source

Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *