l’Égypte se qualifie, carton plein pour le Nigeria

0 0


Publié le :

L’Égypte et le Nigeria se sont imposés, mercredi, face au Soudan et à la Guinée-Bissau dans les derniers matches du groupe D. Les Pharaons se qualifient enfin pour les huitièmes de finale tandis que les Super Eagles continuent d’impressionner.

Les Pharaons n’ont pas tremblé. L’Égypte, contrainte à la victoire avant le match, a remporté son derby du Nil face au Soudan (1-0), mercredi 19 janvier, pour s’assurer la deuxième place du groupe E. Dans l’autre match, les Super Eagles, avec une équipe largement remaniée, a dominé la Guinée-Bissau (0-2), devenant la seule sélection à trois victoires dans cette phase de groupes de la Coupe d’Afrique des nations.

L’Égypte assure l’essentiel

Conscient de l’enjeu, le septuple vainqueur de la compétition prend le contrôle du match dès les premiers instants. Supérieurs à leur adversaire, ils gardent le monopole du ballon et se cherchent des occasions dans la carapace soudanaise. Pourtant, à contre-courant, c’est le Soudanais Mohamed Abdallah Hussein qui tire le premier (3e).

Ayman Ashraf répond grâce à un contre favorable qui lui permet de passer côté gauche. Il envoie un centre puissant dans la surface, mais Mohamed Mustafa réagit bien et repousse cette attaque (15e).

Solidaire, la défense soudanaise est bien organisée face aux vagues égyptiennes. C’est même d’un tacle synchronisé qu’il repousse une frappe de Kamal (23e). Sur une tête de Mostafa Mohamed bien servi sur corner, Mohamed Mustafa va ensuite repousser du bout des doigts. Il se blesse d’ailleurs sur l’action et fait sa sortie à la mi-temps.

Conséquence de la blessure ? Sur le corner qui suit ce fait de jeu, l’Égypte trouve l’ouverture. Saïd, qui tire désormais les coups de pied arrêté à la place de Salah, trouve la tête de Mohamed Abdelmoneim qui trompe le gardien (35e, 1-0).

La deuxième mi-temps se déroule sous les mêmes auspices. Un Soudan dominé et de plus en plus rugueux dans ses interventions défensives. Les Pharaons cherchent à faire le break et « Mo » Salah slalome dans la surface des Crocodiles mais voit sa frappe repoussée (61e). Puis, il glisse une passe pour Elsoulia qui s’applique. La frappe s’envole cependant (66e).

La fin du match est à l’avantage des Soudanais qui parviennent enfin à évoluer un cran plus haut, dans la moitié égyptienne du terrain. Cependant, les Crocodiles peinent à se montrer réellement dangereux, à l’exception d’un coup franc à la trajectoire piégeuse que El Shenawy prend dans la tête pour sa première intervention du match (79e).

Sans réellement se rassurer sur sa capacité à hisser leur niveau de jeu, les Égyptiens se qualifient donc pour les huitièmes de finale. Un stade de la compétition où ils avaient été éliminés en 2019 lors de la CAN chez eux.

Le Nigeria sans forcer

Dans l’autre rencontre du groupe D, c’est sans pression que le Nigeria débute son match face à la Guinée Bissau. Avec deux victoires en deux matches, les Super Eagles ont déjà leur billet pour les 8es en poche. La Guinée-Bissau doit en revanche absolument gagner et compter sur une défaite de l’Égypte.

Mais sur le terrain, malgré les enjeux très différents pour chaque équipe, la hiérarchie est respectée. Le Nigeria domine et met le pied sur le ballon. Les joueurs d’Augustine Eguavoen prennent le contrôle de la rencontre, mais sans réussir à trouver le chemin des filets. C’est finalement les Djurtus qui se créent la meilleure occasion juste avant la pause. Sur un corner, Jorginho s’offre une belle reprise de volée qui passe juste à côté du but adverse.

Mais en début de seconde période, ce sont les Super Eagles qui ouvrent la marque. À la 57e, servi par Iheanacho, Sadiq reprend au second poteau et inscrit son premier but en sélection. Le Nigeria fait ensuite le break une vingtaine de minutes plus tard. Simon s’infiltre dans la surface après un festival technique. Le joueur nantais frappe, mais son tir trouve la barre transversale. Le ballon est repris par le capitaine Troost-Ekong qui pousse le ballon au fond des filets (75e).

Avec cette victoire, le Nigeria s’assure de la première place du groupe et file tranquillement en 8es de finale. La Guinée Bissau rentre en revanche à la maison, tout comme le Soudan. Ce résultat permet également au Cap Vert et à la Côte d’Ivoire d’obtenir leur billet pour le prochain tour, car ils sont assurés, au pire, d’être meilleurs troisièmes.

Revivez la soirée de football avec notre liveblog

 



Source

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *