« l’épisode Taubira » révélateur des difficultés à vacciner pour Sébastien Lecornu

0 0



Manon Fossat

La situation sanitaire en Guyane est critique et inquiète les autorités. La couverture vaccinale de ce territoire d’Outre-mer est en effet la plus basse des régions françaises, avec la Guadeloupe, seulement 30% de la population étant vaccinée. Invité d’Europe Matin, Sébastien Lecornu, en déplacement sur l’île, a livré l’état de la situation sur place.

INTERVIEW

« Jamais la Guyane n’avait enregistré autant de décès et d’admissions en réanimation » depuis le début de l’épidémie de Covid-19, a alerté vendredi le bulletin épidémiologique de Santé publique France. Face à cette situation critique, le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, s’est rendu sur place. Invité d’Europe Matin lundi, il est notamment revenu sur la prise de position de Christiane Taubira, qui a refusé d’appeler les Guyanais à la vaccination. L’ex-ministre a en effet estimé la semaine dernière qu’elle n’avait « pas vocation » à le faire.

« Ce qui est troublant chez Christiane Taubira, c’est que son parcours politique est fait de raison et de clarté. La droite et l’extrême-droite s’en sont parfois pris à elle avec une violence injuste et inqualifiable alors qu’on se rappelle tous de ses discours sur le mariage pour tous, sur lequel elle était capable de décliner un raisonnement. Et ce qui a beaucoup troublé dans sa déclaration à la radio, c’est de voir que le flou prédominait. Elle a corrigé ça par un tweet mais il est clair que cet épisode témoigne de la difficulté que nous avons en Guyane de dire qu’il faut se vacciner », a-t-il jugé.

« Porter la parole sur la vaccination »

Après sa visite samedi de l’hôpital de Cayenne, Sébastien Lecornu a également assuré que la « situation est particulièrement tendue » sur cette île où l’épidémie sévit depuis mars 2020. »La sous-vaccination de la population l’explique en grande partie puisque les 21 personnes qui ont perdu la vie au cours de ces sept derniers jours n’étaient pas vaccinées. On a une tension très importante en réa, un taux d’incidence qui est le plus important en France, et le variant Delta qui circule majoritairement. Les soignants hospitaliers font face et la réserve sanitaire est largement déployée mais il est clair que la situation est tendue sur place », a-t-il poursuivi.

Le ministre des Outre-mer a également assuré avoir apporté son soutien aux soignants, qui sont pour certains la cible des anti-vax sur place. « Je leur ai rappelé qu’ils avaient raison, qu’ils étaient dans leur droit et qu’ils étaient le visage de la République. Et j’ai remis un certain nombre de Légions d’honneur et d’Ordres nationaux du mérite, parce que c’est la moindre des choses de leur dire merci et de les soutenir. C’est aussi le rôle d’un ministre de venir localement porter la parole sur la vaccination pour ne pas les laisser seuls face à des détracteurs qui colportent des fake news », a-t-il dit. Les autorités recensent depuis le début de la pandémie plus de 250 décès liés au Covid-19 en Guyane, dont un quart ces 45 derniers jours.



Source

Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *