les basketteurs américains battent l’Espagne et vont en demi-finale

0 0


Les basketteurs américains, portés par un grand Kevin Durant, ont tenu leur rang de triples champions olympiques en titre, en battant l’Espagne (95-81) dans le choc des quarts de finale des Jeux de Tokyo, où ils demeurent bien les favoris, mardi à Saitama.

La Roja, championne du monde en titre, mais battue deux fois en finale des Jeux de Pékin-2008 et Londres-2012, a ainsi échoué à prendre sa revanche. Team USA et son armada de stars NBA affronteront en demi-finale l’Australie ou l’Argentine, opposées en soirée.

Duel intense entre Durant et Rubio

Pointée du doigt en première semaine pour sa propension à privilégier les « match-ups » (un contre un), sans vraiment réciter un basket collectif, « Team USA » a montré du mieux de ce côté-là. C’était, avec leur savoir-faire défensif à peaufiner, une des conditions sine qua non pour vaincre l’Espagne, mieux armée dans le secteur intérieur.

Le grand artisan de leur victoire s’est nommé, sans surprise, Kevin Durant, auteur de 29 points (4 passes, 2 interceptions) qui a livré un superbe duel de scoreurs à distance avec Ricky Rubio, formidable machine à marquer (38 pts, à 13/20) qui a longtemps tenu à flot l’Espagne. Cette dernière a d’ailleurs très bien joué en première période, récitant son basket et dominant les débats à l’intérieur, au point de compter 10 longueurs (39-29) d’avance, grâce notamment à Willy Hernangomez auteur de 6 points (10 au total) et 3 contres en une poignée de minutes. 

Tatum efficace dans le quatrième quart-temps

Après avoir pris cette petite grêle, « Team USA » a néanmoins su recoller au score pour finir à égalité (43-43) à la pause, avant de sonner une terrible charge, dans le sillage de Durant auteur de trois shoots derrière l’arc, qui s’est traduite par un 36-10 infligé en un peu plus de dix minutes entre le 2e et le 3e quart-temps, son avance culminant à 16 longueurs (65-49). 

La suite fut une parfaite maîtrise des évènements et des velléités de remontée adverse, Jayson Tatum se chargeant de prendre le relais en quatrième quart-temps en y inscrivant 10 de ses 13 points.



Source

Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *