les Bleus proposent à la Fédération française une convention remaniée

0 0



Europe 1 avec AFP

Les joueurs de l’équipe de France ont remis ce mercredi un projet modifié de leur convention des droits à l’image des internationaux, au président de la Fédération française de football. L’actuelle convention, vieille de 12 ans, a été très critiquée ces derniers mois par les joueurs, qui souhaitent désormais avoir un mot sur leurs sponsors. 

Les joueurs de l’équipe de France ont remis mercredi un projet modifié de convention des droits à l’image des internationaux au président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, ont-ils annoncé dans un communiqué transmis à l’AFP. Les Bleus, représentés par leur capitaine Hugo Lloris, souhaiteraient que le nouveau texte entre en vigueur en janvier 2023, après la Coupe du monde au Qatar (20 novembre-18 décembre).

Changer les règles avec les sponsors

Le document proposé ramène la durée de la convention « à deux ans », et revient également sur « la clarification des droits de la FFF sur l’image collective de l’équipe de France » mais aussi sur le « droit de chaque joueur sur son image individuelle ». « Les joueurs de l’équipe de France, par le biais de leur capitaine, ont remis ce jour (mercredi) au président de la FFF un projet modifié de convention unissant chaque joueur à sa fédération », explique le communiqué.

La convention actuelle, vieille de douze ans, ne convient plus aux Bleus. Ils l’avaient fait savoir ensemble une première fois en mars dernier quand Kylian Mbappé avait mis en doute sa participation à certaines opérations publicitaires. En septembre, la star du Paris Saint-Germain avait regretté que le projet n’avance pas, et le jour même Noël Le Graët avait promis de « réviser » la convention « dans les plus brefs délais ». Les joueurs veulent pouvoir choisir les entreprises qu’ils représentent ou non en sélection, que ce soit pour leurs convictions personnelles ou en cas de conflit entre un sponsor individuel et un sponsor de l’équipe de France.

Du changement attendu en 2023

La convention en cours date de 2010, elle a été signée après le scandale de Knysna, grève des joueurs de l’équipe de France en pleine Coupe du monde, qui avait incité la FFF à mettre au point un texte rigoureux sur la représentation des internationaux. Les engagements en cours avec les sponsors empêchent de modifier la convention avant la Coupe du monde au Qatar, mais les joueurs attendent du changement en 2023.

Ils souhaitent que la durée « passe à deux ans afin de pouvoir être adaptée à l’issue de chaque compétition majeure (Coupe du monde et Euro) », précise leur communiqué.



Source

Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *