« L’impact de la vaccination se verra dans les semaines qui viennent »

0 0


INTERVIEW

C’est le jour J pour la France : après des mois d’attente, la campagne de vaccination contre le Covid-19 débute dimanche dans l’Hexagone auprès des sujets les plus fragiles, avant d’être progressivement élargie à d’autres patients d’ici les prochains mois. « L’impact sur la mortalité se verra dans les semaines qui viennent », a estimé au micro d’Europe Matin l’infectiologue Elisabeth Bouvet, présidente de la commission technique de vaccination de la Haute autorité de santé.

« L’impact global sur la transmission du virus ne se verra pas immédiatement », explique cette scientifique. Mais « l’on peut espérer chez les personnes que l’on cible, dans les Ehpad, de voir diminuer la mortalité dans les semaines qui viennent, », souligne-t-elle, tout en rappelant qu’il faut deux doses du vaccin avant d’être immunisé.

La vaccination débutera avec une dizaine de volontaires à l’unité de soins longue durée de Sevran, en Seine-Saint-Denis, puis avec 30 autres patients dans un Ehpad de Dijon. « Les essais nous montrent que le vaccin, même dans les tranches d’âges très élevées, est très efficace », veut également rassurer Elisabeth Bouvet. « Efficace en moyenne à 94-95 %. On atteint les 90% chez les plus de 75 ans, ce qui est remarquable. »

Lutter contre la défiance des Français

Une étude BVA publiée par Le Journal du Dimanche indique que la France reste particulièrement sceptique face aux vaccins : 56% des Français ne souhaitent pas se faire vacciner. La France arrive ainsi à la 30e place sur 32 pays. « Quand on s’adresse à des personnes âgées, l’acceptabilité est beaucoup plus élevée. Les personnes qui ont un bénéfice pour elles-mêmes sont plus réceptives et demandeuses d’être vaccinées », veut toutefois rassurer Elisabeth Bouvet.

Pour cette infectiologue, les médecins traitants seront, face à la défiance des Français, un maillon essentiel de la campagne de vaccination. « Nous comptons beaucoup sur les médecins, qui sont très mobilisés, pour convaincre et assurer leurs patients que la vaccination sera bénéfique », conclut-elle.



Source

Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *