Manchester City officialise son retrait de la Super Ligue, d’autres départs attendus

0 0


La Super Ligue, projet mort-né ? Face au tollé et aux menaces des instances du football, une partie des douze clubs dissidents fondateurs de cette compétition privée, rivale de la Ligue des champions, semble déjà dire adieu au projet. Mardi soir, c’est le club de Manchester City qui a officialisé son retrait de la compétition, sur fond de profondes critiques de la part des supporters et des instances. « Manchester City Football Club peut confirmer qu’il a formellement lancé la procédure pour se retirer du groupe chargé de développer le projet de Super Ligue européenne », écrit le club dans un communiqué laconique.

Ceferin « ravi »

Peu après la publication de ce communiqué, le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, a réagi à cette nouvelle, en se disant « ravi » de ce premier départ. Raheem Sterling, l’une des stars du club mancunien, a affiché sa satisfaction sur Twitter.

Ce départ devrait être suivi par d’autres au sein du contingent de clubs inclus dans ce projet pharaonique. Selon les médias anglais, le club londonien de Chelsea pourrait lui aussi quitter ce projet de manière imminente. D’autres clubs pourraient eux aussi franchir le pas et abandonner ce projet à plusieurs milliards d’euros censé « sauver le football », selon ses promoteurs initiaux.  

Des doutes dès lundi

Ils pensaient convaincre le monde du football en proposant plus de matches à fort enjeu, et visaient des revenus colossaux en s’assurant un ticket permanent dans une épreuve quasiment inaccessible aux autres équipes du continent… Mais les douze « mutins », emmenés par le Real Madrid, Liverpool ou la Juventus Turin, ont commencé à douter de manière aussi tonitruante qu’ils avaient fait sécession dans la nuit de dimanche à lundi.

Si City a fini par céder, c’est peut-être à cause de la levée de bouclier générale des supporters, des joueurs, des instances et même des gouvernements. « La décision, par Chelsea et Manchester City est, si elle est confirmée, absolument la bonne, et je la salue », écrivait le Premier ministre britannique Boris Johnson sur Twitter, peu avant le communiqué de Manchester City.

« J’espère que les autres clubs impliqués dans la Super Ligue européenne vont suivre cette initiative », a ajouté Boris Johnson, qui avait promis d’employer tous les moyens contre la Super Ligue, « y compris l’option législative ». Dans la soirée, plusieurs centaines de fans de clubs anglais avaient bruyamment manifesté leur désapprobation aux abords du stade Stamford Bridge de Chelsea, à Londres. 





Source

Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *