Moules à gâteaux en silicone : ils relarguent des substances toxiques, alerte l’UFC Que Choisir

0 0



Pratiques pour éviter l’ajout de matières et pour obtenir des gâteaux de différentes formes, les moules en silicone sont notamment prisés durant les périodes de fêtes. Hélas, ils seraient loin d’être la panacée pour la santé, déplore l’UFC Que Choisir (Source 1).

L’association de défense des consommateurs vient de publier un test exclusif sur plusieurs moules en silicone, qui révèle qu’une large majorité d’entre eux peuvent “contaminer les aliments à des niveaux très élevés ou contenir des substances particulièrement nocives”.

L’UFC Que Choisir s’est concentrée sur 29 moules commercialisés en France, en magasin et/ou sur Internet, et a mesuré la nature et l’évolution des quantité de substances émises lors de trois cuissons successives au four. “La plupart des moules testés laissent migrer vers les aliments des substances en quantités élevées, voire dans certains cas des substances particulièrement dangereuses”, déplore l’association. Dans le détail, 23 moules sur 29 sont jugés peu sûrs par l’UFC Que Choisir, du fait des substances qu’ils relarguent. Pour certains moules, la limite maximale prévue par la réglementation française pour l’ensemble des substances incriminées est largement dépassée, tandis que d’autres moules voient les niveaux de substances émises augmenter au fil des cuissons.

Concernant les marques à éviter, l’UFC Que Choisir cite notamment le moule Tupperware pour 6 mini-gâteaux, qui émet 15 fois plus de substances à la 3e cuisson qu’à la première, ou encore les moules Lily Cook et Aliexpress, qui relarguent des substances cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques (CMR). Les moules de la marque Carrefour Home seraient aussi à éviter. En revanche, certains moules tels que le Tefal kit 8 animaux 3D Proflex, et Ikea Tartbak diamant seraient “quasiment inertes vis-à-vis des aliments”, assure Que Choisir.

Au vu de ces résultats, l’Association de consommateurs interpelle les autorités européennes afin qu’elles définissent “sans délai” un cadre réglementaire strict. Elle demande en outre à la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) de renforcer ses contrôles sur ces produits.



Source

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *