Pour Karim Benzema, objectif Ligue des champions et Ballon d’Or

0 0



Publié le :

Grand artisan des qualifications face au PSG et à Chelsea, Karim Benzema sera une nouvelle fois l’atout maître du Real Madrid lors de sa demi-finale mardi face à Manchester City. En cas d’accession en finale, le Français se poserait comme un sérieux prétendant au Ballon d’Or 2022.

Tout simplement indispensable. C’est le statut de Karim Benzema au Real Madrid cette saison. Le capitaine des Merengues est l’artisan de l’excellente saison des Espagnols. Mardi 26 avril, face à Manchester City, il devrait encore être l’atout maître de son entraîneur Carlo Ancelotti pour tenter de décrocher une place en finale.

Semaine après semaine, Benzema porte son club et le parcours européen du Real lui doit énormément. Pourtant, dans une humilité calculée, il aime à dire qu’il est avant tout au service de l’équipe.

« Ce n’est pas une question de dépendance, non. Le Real a déjà gagné sans moi, et le Real continuera à gagner tout le temps », avait-il récemment protesté dans L’Équipe.

Il pèse sur les matches

Mais les chiffres et le scénario des matches racontent une autre histoire.

Son triplé contre le PSG a renversé un match bien mal engagé, son réalisme à Stamford Bridge avait donné une avance (3-1) qui s’est révélée très précieuse au retour à Bernabeau (2-3), où c’est encore lui qui a marqué le but décisif pour crucifier Chelsea pendant la prolongation.

Naturellement, et il est le premier à le reconnaître, il n’est pas seul sur le terrain. Son entente avec Vinicius Junior et les coups de patte de velours de Luka Modric sont une bénédiction pour le finisseur hors-pair qu’il est. Mais son rôle dépasse très largement la surface de réparation et même le terrain.

« Il représente la finalisation des actions de l’équipe, mais aussi la capacité à lire les différentes situations du match, d’aider à la possession… Le qualifier d’attaquant est réducteur. Il est très complet », avait souligné au début de la saison Carlo Ancelotti.

Benzema ne rechigne jamais à redescendre sur le terrain, à participer à la construction, à haranguer ses coéquipiers aussi, développant des qualités de leader, soulignées elles aussi par le coach italien.

Des statistiques impressionnantes

Le Français, auteur de 12 buts cette saison en C1 dont 7 des 8 buts de son équipe en phase finale, est en position idéale pour finir meilleur buteur de la compétition puisqu’il est également à l’abri de Haller (11), sorti en huitièmes avec l’Ajax. Seul  Mohamed Salah, quatrième du classement avec huit buts et encore en lice avec Liverpool contre Villarreal mercredi, peut encore prétendre le concurrencer.

L’attaquant du Real Madrid pourrait également dépasser Lewandowski au classement historique des meilleurs buteurs de la Ligue des champions (depuis 1992-1993). Le Polonais a marqué 86 fois dans la compétition, Benzema 83.

Karim Benzema est également en tête d’un autre classement. Il est tout simplement l’attaquant tirant le plus au but : 4,2 tirs toutes les 90 minutes.

Candidat au Ballon d’Or nouvelle formule

Des statistiques impressionnantes qui font de lui un candidat naturel au prochain Ballon d’Or. D’autant que la réforme initiée par France Football, le promoteur de la récompense, pourrait l’avantager. En effet, les votes se cloront le 31 juillet prochain afin que la remise de la plus haute récompense individuelle s’aligne désormais sur le calendrier des saisons sportives et non des années civiles.

« C’est un objectif. Surtout que l’an dernier je n’étais pas loin, mais je n’avais pas remporté de trophée (en club). Là, je fais une très bonne saison, appuie l’international français. Le Ballon d’Or est une motivation, mais pas seulement personnelle. J’englobe l’équipe. Car si j’arrive à emmener mon équipe à remporter des trophées, forcément derrière, il y aura des récompenses individuelles », a-t-il expliqué dans un entretien à l’Équipe

Pour ce qui est des trophées, le Real Madrid est déjà quasi-assuré de remporter la Liga. Il ne lui manque qu’un seul point pour remporter le 35e championnat d’Espagne de son histoire, ce qui pourrait être chose faite dès samedi 30 avril après la rencontre à domicile face à l’Espanyol Barcelone.

Et comme un championnat national ne suffit pas, la bande à Karim rêve de soulever la « Coupe aux Grandes oreilles » pour appuyer sa candidature au Ballon d’Or. Sur la route de la finale, reste à se débarrasser de Manchester City. Et potentiellement de Liverpool et ses deux prétendants au Ballon d’Or, Sadio Mané et Mohamed Salah, en finale.



Source

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *