pourquoi elles font du bien à notre corps

0 0


Être en bonne santé, ça passe en grande partie par ce qu’il se trouve dans notre assiette. Et pour ne pas avoir de carences, il est conseillé de manger des aliments à base de protéines… mais pas trop non plus. Stéphanie Barré est coordinatrice des programmes de dépistages des cancers à l’INCa (Institut national du cancer). Elle explique lundi dans Bienfait pour vous comment, combien et sous quelles formes il est conseillé de prendre de la protéine.

Pourquoi les protéines sont-elles indispensables ?

La protéine est l’un des trois nutriments avec les graisses et les sucres : elles sont indispensables. Sans elles, on ne peut pas vivre. Elles aident au renouvellement et à la croissance des cellules. Elles permettent aussi d’avoir un rôle de structure dans le muscle, dans l’os, dans les cheveux ou dans le sang. Il faut savoir également que les hormones sont des protéines. Les enzymes qui permettent de faire des réactions chimiques dans le corps le sont aussi.

Quels sont les risques d’un régime sans protéines ?

Vous risquez d’avoir d’abord une fatigue importante, à la fois physique et morale, ainsi que des douleurs dans les articulations. Cela entraînera des dysfonctionnements au niveau des tissus du corps. 

A contrario, est-ce dangereux de manger trop de protéines ?

Les Français en mangent beaucoup. Mais tant qu’on n’a pas de problèmes de santé, c’est-à-dire que les reins fonctionnent bien, il n’y a pas de risques d’avoir un problème cardiaque. Si on mange un peu plus de protéines que la quantité recommandée, ce n’est pas grave. Et puis, il y a des populations qui en ont besoin de plus que d’autres, comme les sportifs. Par contre, si vous souffrez d’une insuffisance rénale, il faut faire attention à l’excès de protéines.

Il existe deux sortes de protéines…

Dans les sources animales, les protéines sont dites de haute qualité biologique parce qu’elles vous amènent tous les acides aminés essentiels. Il y en a huit et c’est avec ça que notre corps, qui ne sait pas les fabriquer, va donc construire ces protéines. Dans les sources végétales, le soja amène les huit acides aminés essentiels, mais il est le seul parce que sinon, les sources végétales manquent. Les céréales qui contiennent des protéines manquent d’un acide aminé qui s’appelle la lysine. Les légumineuses manquent de méthionine, donc il faut savoir quand on est végan ou végétarien. Il va falloir vraiment bien les associer.

Les régimes alimentaires sont-ils dangereux ?

Beaucoup de personnes font soit le régime Dukan (régime amincissant hyperprotéiné, ndlr), soit des régimes riches en sachets. On réussit à maintenir pour certains d’entre eux leur poids pendant un certain nombre de mois, voire d’années, mais la plupart ont repris du poids, malheureusement. En ce qui concerne la prise de shakers par les sportifs, elle est répandue dans les salles de sport, car elle permet de gagner en muscles rapidement, mais c’est totalement contre-indiqué par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). 

Quand on a un problème rénal, un problème cardiaque ou quand on a une maladie grave, on ne prend pas de compléments protéinés ou ces shakers. Pour les autres, une fois de temps en temps peut-être, mais pas de manière très répétée parce qu’on va finir par atteindre les reins.



Source

Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *