Pourquoi nos meilleures idées nous viennent-elles sous la douche ?

0 0



Les personnes semblent souvent trouver de bonnes idées au cours d’activités modérément stimulantes, comme la douche ou la marche« . Tel est le constat d’une équipe de chercheurs de l’université de Virginie (États-Unis) qui a voulu comprendre d’où venaient nos idées de génie. Leurs résultats, publiés dans la revue Psychology of Aesthetics, Creativity and the Arts (source 1), indiquent que notre esprit vagabonde davantage lorsque l’on effectue une tâche « peu exigeante« , ce qui génère parfois des fulgurances. 

Identifier la « bonne » errance mentale

Comme l’indique le Pr Zac Irving, qui a mené l’étude, ces travaux s’inspirent d’une étude publiée il y a dix ans, dans la revue Psychological Science. « Cette recherche a exposé le fait que l’errance mentale semble profiter à la créativité et à l’incubation créative« , explique-t-il. Autrement dit, nous serions plus enclins à avoir des « percées créatives » lorsque nous effectuons une tâche tellement habituelle que notre corps est en « pilote automatique », ce qui permet à notre cerveau d’entrer en réflexion. 

Pour confirmer cela, et vérifier l’efficacité de « l’effet douche », le Pr Zac Irving et son équipe ont donc demandé à plusieurs personnes d’imaginer des utilisations alternatives aux briques et aux trombones. Les participants ont ensuite été divisés en deux groupes pour regarder différentes vidéos de trois minutes. Les membres du premier groupe ont visionné une vidéo « ennuyeuse » dans laquelle deux hommes plient du linge, tandis que les autres ont regardé une vidéo « plus intéressante » : un extrait du film Quand Harry rencontre Sally

Nous ne voulions pas savoir quelle vidéo aidait à être plus créatif. La question était de savoir comment l’errance mentale est liée à la créativité lors de tâches ennuyeuses ou engageantes, a précisé le Pr Zac Irving (source 2). 

Une fois la séance de visionnage terminée, les volontaires ont été invités à reprendre l’exercice en énumérant les autres utilisations possibles d’une brique ou d’un trombone. Ils ont également indiqué à quel point ils étaient distraits pendant le visionnage. 

Résultat ? L’errance mentale a davantage stimulé la créativité des participants ayant regardé la vidéo « engageante » (l’extrait du film), par rapport aux participants ayant regardé la vidéo « ennuyeuse » (les deux hommes qui plient le linge). « Les activités ennuyeuses peuvent donc donner lieu à des idées en permettant de se concentrer sur la résolution de problèmes« , ont conclu les auteurs. 

La prochaine fois que vous vous sentez bloquée ou en manque d’inspiration, prenez donc le temps de passer en mode « pilote-automatique » sous la douche et laissez vagabonder vos pensées. La solution est peut-être au bout du pommeau ! 

En vidéo : Vous avez des idées de génie sous la douche ? Il y a une explication scientifique à cela.



Source

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *