Si elles ne voient pas les couleurs, les personnes aveugles les comprennent comme tout le monde

0 0



Ce n’est pas parce que l’on ne voit pas les couleurs qu’on ne les comprend pas. Telle pourrait être la conclusion d’une nouvelle étude scientifique, parue le 17 août 2021 dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).

“Une intuition commune remontant à [l’époque du philosophe anglais du 17e siècle] John Locke est qu’une individu aveugle pourrait apprendre le fait arbitraire que les fleurs de souci sont « jaunes » et que les tomates sont « rouges », mais passerait encore à côté d’une compréhension approfondie de la couleur, a commenté Marina Bedny, co-auteure de l’étude, dans un communiqué. “L’idée était que pour vraiment savoir quelque chose, vous devez le voir par vous-même, et que sans vision, vous apprenez des faits superficiels lors de conversations. Cette étude avec des personnes aveugles suggère le contraire. En parler transmet une compréhension approfondie de la couleur”, a-t-elle ajouté.

Les chercheurs ont d’abord demandé à des participants aveugles ou voyants la couleur communément admise de divers objets (fruits, plantes, pierres précieuses, stylo, billet d’un dollar, panneau de signalisation…), et d’expliquer pourquoi ces objets étaient de cette couleur. Ils ont également été interrogés sur la probabilité que deux objets choisis au hasard soient de la même couleur (exemple : deux bananes).

Bananes et ours polaires, deux exemples concrets

Prenons l’exemple des bananes. Si les aveugles n’étaient pas toujours d’accord avec les voyants pour dire que les bananes sont jaunes, ils voyaient juste en revanche sur la raison pour laquelle elles sont jaunes, et sur la probabilité élevé que deux bananes soient jaunes. Un résultat qui a été observé pour différents types d’objets, y compris ceux qui sont colorés pour des raisons spécifiques (pièces de monnaie, robes de mariée…). Le même niveau de compréhension du pourquoi des couleurs a été observé dans les deux groupes.

L’exemple des ours polaires est révélateur des résultats, selon les chercheurs. Bon nombre d’aveugles ont indiqué qu’ils étaient de couleur noir, pour absorber la chaleur du soleil et rester au chaud. Une couleur qui peut sembler farfelue pour un voyant mais dont l’explication est toutefois cohérente. Preuve que les aveugles comprennent pleinement ce qu’implique une couleur.

Dans une étude connexe, l’équipe a constaté que les personnes aveugles font également ce type de démarche de supposition pour deviner l’apparence d’animaux qu’ils n’ont jamais vu, comme des éléphants ou des lions : ils vont deviner la présence de pattes puisqu’il s’agit d’animaux terrestres comme le chat ou le cheval.

Les chercheurs s’attèlent désormais à mieux comprendre comment la connaissance et la compréhension des couleurs s’acquiert au niveau cérébral, et à quel âge cela se produit.



Source

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *