Sieste, hypnose… Trois astuces pour mieux dormir lorsque l’on est senior

0 0


Près de 27 ans. C’est le temps que nous passons au cours de notre vie à dormir. Un temps de repos essentiel pour les humains, qui nous permet de grandir et d’enregistrer les connaissances acquises. Mais avec l’âge, le sommeil devient plus coupé, et ses durées se raccourcissent. Dans l’émission Bienfait pour vous, le docteur Patrick Lemoine, psychiatre spécialiste du sommeil nous livre ses astuces pour mieux dormir en prenant de l’âge. 

Faire des siestes… courtes

Car c’est un argument qui revient régulièrement. En prenant, de l’âge, il devient de plus en plus difficile de rester longtemps au lit. « Plus on vieillit, plus on a de maladies, plus on prend des kilos, on fait des pauses respiratoires, on a des apnées du sommeil… Et ça vient perturber le sommeil », explique Patrick Lemoine au micro d’Europe 1. Mais le psychiatre spécialiste du sommeil le rappelle : « En réalité, les personnes âgées dorment aussi longtemps que tous les actifs. Simplement, il ne faut pas oublier de cumuler les siestes dans la journée ».

Un point important qu’il ne faut surtout pas négliger. « Une bonne sieste, c’est entre 30 secondes et 20 minutes », explique-t-il. « Moi, je suis un adepte de la solution de Salvador Dali. Lorsqu’il se mettait dans son fauteuil pour faire une sieste, après déjeuner. Et donc, il mettait un plat en argent par terre, et il tenait en main un trousseau de clefs dans la main. Et quand il s’endormait, le trousseau tombait et ça le réveillait. C’est exactement ce qu’il faut faire », souligne le docteur.

Ne pas prendre de médicaments

Autre conseil pour mieux dormir avec l’âge, éviter la prise de médicaments. « Quand on dort pas bien, il faut éviter un piège mortel, et je pèse mes mots, qui sont les médocs », mets en garde le docteur Patrick Lemoine. « Les somnifères, ce sont des toxiques, les tranquillisants et les énergétiques aussi. Et ces médicaments ne devraient quasiment plus jamais être prescrits sauf sur des indications très précises », insiste-t-il. 

Alternative prônée par le psychiatre spécialiste du sommeil : l’hypnose. « C’est une technique vraiment remarquable, non seulement pour l’insomnie mais pour les cauchemars. Je ne connais rien de mieux que l’hypnose. Pour les gens, c’est extraordinaire. Vraiment, en une ou deux séances, le problème est réglé », ajoute-t-il au micro d’Europe 1. 

Ranger sa chambre

Dernière astuce : ranger son espace de couché. « Souvent, les personnes âgées ont tendance à prendre le lit comme une espèce de radeau de refuge contre la méchanceté du monde environnant, mais aussi contre l’isolement. C’est hallucinant de voir ce que certaines personnes âgées peuvent faire dans leur chambre. Elles mangent, elles reçoivent, elles tricotent, elles regardent leur tablette. Ce n’est pas tenable », s’alarme-t-il. 

« C’est vrai que je suis très sévère. Votre chambre, c’est fait pour dormir ou pour s’aimer. Rien d’autre. Et donc, il faut ranger et enlever tout ce fatras et vous dormirez mieux », assure Patrick Lemoine.



Source

Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *