Six compléments alimentaires anti-cholestérol jugés inefficaces par des experts

0 0



Statines versus compléments alimentaires “bons pour le coeur”, il semblerait que le choix soit vite fait quand il s’agit de réduire efficacement (et rapidement) son taux de mauvais cholestérol (ou LDL)

Dans une nouvelle étude, publiée ce 6 novembre dans le Journal of the American College of Cardiology (source 1), des chercheurs américains ont comparé les effets sur le cholestérol de six compléments alimentaires promus pour améliorer la santé cardiaque à un médicament à base de statines ou à un placebo.

Leurs résultats, présentés lors du congrès scientifique annuel de l’American Heart Association, penchent largement en faveur des statines pour espérer un effet significatif sur le taux de mauvais cholestérol.

Les chercheurs ont ici analysé les données médicales de 199 adultes âgés de 40 à 75 ans, sans aucun antécédent personnel de maladie cardiovasculaire. Les participants avaient un taux de LDL (“mauvais” cholestérol) compris entre 70 mg/dL et 189 mg/dL -sachant que la “valeur cible” à ne pas dépasser est de 115 mg/dL en France – et un risque de 5 à 20% de développer une athérosclérose (dépôts de graisse sur les parois des artères)  dans les dix ans.

Huit groupes ont ensuite été formés, selon les produits administrés aux participants contre le cholestérol : placebo, rosuvastatine (statine à faible dose), ou l’un des six compléments alimentaires testés(huile de poisson en gélules 2 400 mg riches en oméga-3 de la marque Nature Made®, cannelle Nutriflair ™ à 2 400 mg, ail Garlique ™ en comprimé avec 5 000 microgrammes d’allicine, curcumine issue du curcuma associé à de l’extrait de poivre noir de la marque BioSchwartz, CholesterOff Plus ™ à base de stérols végétaux, et levure de riz rouge de la marque la marque Arazo Nutrition).

Compléments ou placebo, mêmes résultats

Globalement, l’étude n’a pas permis de mettre en évidence un réel effet des six compléments alimentaires sur le taux de cholestérol LDL. 

Après 28 jours de suivi, le taux de LDL a chuté de 37,9% chez les participants du groupe “statines”, alors que celui des participants ayant pris un complément alimentaire était semblable à celui du groupe placebo. Aucun des compléments alimentaires n’a démontré une diminution significative du LDL par rapport au groupe placebo. Pire encore, le complément alimentaire aux stérols végétaux a fait baisser le taux de “bon” cholestérol HDL, tandis que celui à base d’ail a augmenté le taux du “mauvais” cholestérol. Bref, pour les auteurs de l’étude, ces six compléments alimentaires ne sont pas assez fiables lorsqu’il s’agit de réduire efficacement et rapidement le taux de LDL.

Il faut toutefois préciser que l’expérience n’a été menée que durant 28 jours : un laps de temps suffisant pour observer une réduction du cholestérol LDL avec les statines, mais pas forcément avec les compléments alimentaires testés. “On ne sait pas si certains des compléments peuvent nécessiter plus de temps pour avoir un effet sur le cholestérol”, a admis Luke J. Laffin, premier auteur de l’étude, dans un communiqué (Source 2). L’American Heart Association recommande de toute façon un mode de vie sain et une alimentation équilibrée comme première approche de lutte contre le mauvais cholestérol et pour améliorer sa santé cardiaque. Les médicaments ne doivent être utilisés qu’en second temps, lorsque ces mesures ne suffisent pas à réduire le taux de LDL et les risques cardiovasculaires.

Autre précision qui peut avoir son importance : si l’étude a bien été menée par des membres de l’American Heart Association, elle a été financée par le géant pharmaceutique AstraZeneca, qui commercialise un médicament anticholestérol à base de statines.



Source

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *