Thibaut Pinot mettra un terme à sa carrière à la fin de la saison

0 0


Sauf s’il réalise une dernière saison exceptionnelle, Thibaut Pinot sera à classer parmi les sportifs français passés tout près de grands exploits sans jamais les atteindre. Le coureur Franc-Comtois de 32 ans annonce, jeudi 12 janvier, dans un entretien à L’Equipe, qu’il mettra un terme à sa carrière professionnelle à la fin de l’année 2023.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Thibaut Pinot, figure romantique et populaire du cyclisme

Professionnel à partir de 2010, homme d’une seule équipe, la Française des jeux dirigée par Marc Madiot, devenue Groupama-FDJ, Thibaut Pinot est passé tout près d’une victoire au classement général du Tour de France en 2019, ce qu’aucun coureur tricolore n’a réussi à faire depuis Bernard Hinault, en 1985. Cette année-là, dominateur dans les étapes de montagne, il se rapprochait chaque jour du maillot jaune, porté par le Colombien Egan Bernal, avant qu’un problème musculaire à la cuisse l’oblige à abandonner deux jours avant l’arrivée de la Grande Boucle à Paris.

Tour de Lombardie 2018

Mais c’est aussi sur le Tour de France que Thibaut Pinot a connu certains de ses plus grands bonheurs de coureur cycliste. En 2012, à 22 ans, il se fait connaître en remportant la 8e étape, dans sa région natale, entre Belfort et Porrentruy (Suisse). Trois ans plus tard, il lève les bras à l’issue de la 20e étape, au sommet de l’Alpe-d’Huez (Isère), une victoire de prestige récompensant ses qualités de grimpeur. En 2019, avant son cruel abandon, le Français avait démontré sa supériorité sur ses adversaires en s’imposant au sommet du Tourmalet, dans les Hautes-Pyrénées.

Lire aussi : Abandon de Pinot, étape arrêtée, Bernal en jaune… Folle journée sur le Tour de France 2019

Selon les années, son humeur et son état de forme, Pinot s’est dit aussi attiré que repoussé par le grand barnum du Tour de France. En revanche, il a toujours été constant dans l’expression de son amour pour l’ambiance des courses cyclistes italiennes. Ainsi, sa victoire en fin de saison 2018 au Tour de Lombardie, devant l’Italien Vincenzo Nibali, un coureur qu’il admirait, est sans doute celle qui l’a le plus comblé.

Mais, en Italie comme en France, Pinot a aussi connu de cruelles désillusions. En 2018, 3du classement général du Tour au départ de l’avant-dernière étape, il connaît une grosse défaillance physique, perd plus de quarante-cinq minutes, tous ses espoirs de podium et termine la journée à l’hôpital avec une pneumopathie.

Une autre grande malchance du Franc-Comtois a sans doute été de devoir affronter certains adversaires dopés. « Combien de fois j’ai fait 2e ou 3e en sachant pertinemment, ou en me doutant fort, qu’en fait la victoire était à moi… », affirme-t-il dans son entretien à L’Equipe. Et d’ajouter : « Je me suis toujours dit qu’un mec dopé s’entraînait peut-être moins fort que moi, que j’arrivais à compenser en allant plus loin dans la douleur. »

En 2021, dans une interview au quotidien sportif, Pinot avait dénoncé l’usage des cétones et des corticoïdes au sein du peloton professionnel. Aujourd’hui, le coureur explique n’avoir reçu aucun « soutien » après cette intervention. « Pas d’appel, individu, raconte-t-il. Je pensais que je serais un tout petit peu plus soutenu, surtout par les mecs de mon équipe. C’est pour ça aussi que je peux quitter ce milieu sans regrets. »

Ce jeudi, à L’Equipe, Thibaut Pinot dit être « prêt pour la vraie vie » et heureux d’annoncer « tôt » sa retraite sportive, avant même le début de saison. « Quand je courrai, on saura que c’est la dernière fois, avant que j’aille m’enterrer dans mon trou », estime-t-il. Le Français compte participer cette année au Giro (6 au 28 mai), espère ensuite être sur les routes du Tour (1er au 23 juillet) et disputer son dernier Tour de Lombardie, à la fin d’octobre.





Source

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *